Covid-19 : Emmanuel Macron annonce la fermeture des écoles…

Billet d'humeur...Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé une série de nouvelles mesures qui entreront en vigueur à partir de ce week-end dans tout le pays pour lutter contre l’intensification de l’épidémie de Covid. Parmi ces mesures, la plus “impactante” est sans nul doute la fermeture des écoles à compter de ce soir (vendredi 2 avril) pour une durée de trois semaines. Bon… c’est repartie pour une semaine d’école à la maison… 3 jours, souligne mon fils ! Et après… Le flou semble persister sur l’accueil des enfants en centre de loisirs pendant les vacances de printemps. Dans ma commune, la question a été tranché : FERMETURE ! 

Et voilà donc le dilemme de tous parents : comment “travailler a la maison” et “s’occuper des enfants” ? En ce qui me concerne, j’ai trois enfants : des jumeaux de 8 ans, et une petite dernière de 6 ans. Et enfin, ma femme fait partie du “personnels de justice” et je suis handicapés visuels (aveugle / malvoyants). Quid des enfants ? 

La réponse de l’Etat est “simple” : pour la première ligne, ou plus précisément, pour le personnel essentiel au maintien des fonctions de l’état, un accueil prioritaire est mis en place. Bonne nouvelle ?! Donc, les enfants du personnel hospitalier, des forces de l’ordre et des surveillants pénitentiaires pourront être accueillis à l’école ! Quid des enfants du “personnels de justice” ? Oups… bah non ! 

En ce qui nous concerne, on va s’en arranger… mais, ce n’est pas si simple pour tous le monde. Je ne parle même pas du “peu” de considération que le président de la République et le ministre de la justice ! Je me permet de reproduire ci-dessous le communiqué de presse de l’UNION SYNDICALE DES MAGISTRATS : 

Communiqué de presse de l’USM 

PERSONNELS DE JUSTICE : OUBLI SCANDALEUX OU MEPRIS ASSUME ?

Le Garde des sceaux ministre de la Justice a indiqué que, comme les forces de sécurité intérieure (FSI), les surveillants pénitentiaires bénéficieront de l’accueil prioritaire de leurs enfants dans les établissements scolaires dès la semaine prochaine.

Les enfants des personnels de justice, magistrats et fonctionnaires ne seront pas, en l’état, accueillis.

Le ministre fait semblant d’oublier que le travail des juridictions s’inscrit dans une chaîne, en amont les FSI et en aval les services pénitentiaires.

Les personnels de justice sont également parents et ne pourront pas assumer une activité constante, en tenant leurs cabinets de juges spécialisés ou en assurant toutes les audiences prévues, tout en gardant leurs enfants.

De plus, les personnels de justice qui accueillent quotidiennement des publics nombreux et divers dans des salles parfois exigües ne sont pas prioritaires pour la vaccination.

La justice, service essentiel à la continuité de l’Etat, doit continuer à assumer l’ensemble de ses fonctions malgré le confinement. Encore faudrait-il lui en donner les moyens !

(Source : USM)

Navrant ! 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.