Xiaomi Redmi AirDots, des écouteurs “Full Wireless” à petit prix…

Ayant besoin de remplacer mes écouteurs sans fils, je me suis laissé tenté par un casque “Full Wireless”… c’est-à-dire totalement sans fils ! Pour commencer, je n’ai jamais été très emballé par les AirPods d’Apple ; d’une part leur look est franchement moche et le prix hors de mes moyens. Mon objectif était alors de trouver des écouteurs sans fils de bonne qualité à petit prix pour écouter de la musique (Spotify / Deezer), des vidéos (Youtube / MyCanal / Netflix) et de passer et recevoir des appels !

Adepte depuis plusieurs années des produits de la marque Xiaomi, je me suis naturellement tourné vers les Xiaomi Redmi AirDots. Xiaomi est un constructeur qui a la particularité d’être présent sur une multitude de secteurs d’activités qui s’étend des smartphones aux objets connectés en passant par les aspirateurs… et plus récemment sur le marché des écouteurs sans fil « true wireless ». Comme pour les smartphones, le constructeur a segmenté le marché avec trois gammes de produits :

  • les Mi True Wireless (haut de gamme),
  • les Xiaomi AirDots (milieu de gamme)
  • les Xiaomi Redmi AirDots (entrée de gamme)
Les trois gammes d'écouteurs True Wireless de Xiaomi

Les trois gammes d’écouteurs True Wireless de Xiaomi

Nous allons nous intéresser a la version d’entrée de gamme des écouteurs de chez Xiaomi, les Redmi AirDots que j’ai acheté sur le site de Gearbest pour moins de 15 $ ports compris ! 

Ce qu’il y a dans la boite :

Avant d’aborder le premier ressenti, on va rapidement regarder le contenu de la boite :

  • les écouteurs rangés dans le boîtier de recharge ;
  • quatre embouts en silicone (différentes tailles) ;
  • un manuel d’instruction … intégralement en chinois.

Redmi AirDots (Xiaomi)

Non, je n’ai rien oublié ou perdu en route. Le grand absent de ce déballage est le câble USB pour recharger le boîtier des écouteurs. Xiaomi a sans doute trouvé dans cette absence le moyen de recycler nos vieux câbles USB ou plus vraisemblablement, de resserrer le prix de ses écouteurs d’entrée de gamme.

Dommage, mais pas franchement problématique. Je suis sure que vous avez dans vos tiroirs des vieux câbles micro-USB qui traîne ! 

A part ça, rien de plus.

Premières sensations

Disons-le tout de suite, à ce prix, il ne faut pas s’attendre à du premium. Plutôt imposant malgré son poids de moins de 35 grammes (avec les écouteurs), le boîtier de recharge est entièrement en plastique noir orné sur la face supérieure du seul logo « MI ». Si la qualité du plastique ne me choque pas plus que ça, je ne parierais pas sur la durée de vie des charnières et de la bonne tenue du clapet ! 

Les écouteurs sont de type intra-auriculaire et reprennent le ton sombre et uni du boîtier. Xiaomi n’a pas repris le design “extravagant” des AirPods et tant mieux ! Les écouteurs prennent la forme de grosses gélules plutôt légères de 3,8 grammes seulement, avec la présence d’un bouton poussoir sur la surface. Et voilà le deuxième bémol de ce produit… les boutons font clairement “bas de gamme” !

Avec les embouts en silicone de plusieurs tailles, il est possible d’ajuster le confort des écouteurs et d’obtenir une bonne isolation passive tout en profitant d’un bon maintien. Je les porte aussi bien au travail que dans les transports en commun et je dois avouer que je n’ai jamais ressenti une quelconque douleur, même après plusieurs heures d’utilisation. Un bon point donc.

Beaucoup plus discret que le produit de chez Apple, ils disparaissent rapidement et on a vite fait de les oublier. Pour ma part, je n’ai jamais perdu d’écouteur même pendant ma petite course a pied pour rattraper un bus trop rapide ! Par contre, je ne fais pas de sport et n’ai donc jamais testé ces écouteurs en situation. 

L’appairage… 

Pour les adeptes du “mode d’emploi avant tout”… il va falloir vous mettre au mandarin ! Plus sérieusement, l’appairage n’est pas bien compliqué… Les Redmi AirDots fonctionnent grâce à la relation « maître-esclave », autrement dit l’un envoie les informations à l’autre pour fonctionner ensemble.

Allez dans les paramètres Bluetooth de votre téléphone, sélectionnez « Associer un nouvel appareil » puis retirez l’écouteur droit du boîtier et appuyez sur le bouton poussoir et maintenez l’appui jusqu’à obtenir une lumière blanche clignotante. Il suffit ensuite de cliquer sur « Redmi AirDots_R » dans la liste des périphériques de votre smartphone pour l’appairer. Ensuite, il suffit de cliquer sur le bouton poussoir de l’écouteur gauche pour que ce dernier soit appairé au droit (écouteur maître). Vous aurez confirmation de la bonne connexion des écouteurs entre eux grâce à une série de notes.

Pour cela, il suffit de laisser l’écouteur droit dans la boîte et de répéter la procédure de synchronisation ci-dessus, mais en sélectionnant cette fois-ci « Redmi AirDots_L ». Si cette fonctionnalité se révèle utile pour l’appairer à un autre appareil par exemple, il faudra en revanche se souvenir de retirer en premier lieu l’écouteur droit, puis le gauche, pour revenir en stéréo (d’où le maître-esclave).

S’il parait logique d’utiliser les deux écouteurs en mode stéréo, il reste possible d’appairer l’écouteur gauche avec un autre périphérique (smartphone, tablettes…). Pour cela, il suffit de laisser l’écouteur droit dans la boîte et de répéter la procédure de synchronisation avec l’écouteur gauche. Cette fois-ci, il faudra dans les paramètres de votre périphérique sélectionner « Redmi AirDots_L ». Pour revenir en mode stéréo, il faudra retirer et activer l’écouteur droit puis le gauche (d’où le maître-esclave).

La qualité du son :

Avant toute chose, il est bon de rappeler que nous parlons ici d’écouteur d’entrée de gamme… et que finalement, je n’ai besoin que d’entendre le son d’une série sur Netflix ou la musique de Spotify ! Alors soit, la qualité sonore n’est pas exceptionnelle, mais ça reste correct. J’ai eu l’audace de tenter d’écouter un solo de piano et le résultat était franchement médiocre mais bon, pour mon usage essentiellement dans les transports communs, le Redmi AirDots reste une bonne solution. 

Evidemment, ça manque de basse comme d’habitude sur ce type d’écouteurs intra-auriculaires, mais les aigus sont nets et clairs tandis que les médiums sont bien reproduits quel et ceux, quelque  soit le niveau de volume. Pour les adeptes des basses, il vous reste la possibilité de les renforcer depuis de nombreuses applications IOS ou Androïd qui permettent de modifier le profil de la courbe de réponse.

Par contre, j’ai été surpris de la qualité du son lors de mes appels téléphonique. Non seulement j’entendais bien mon interlocuteur, mais ce dernier m’entendais très clairement. 

L’autonomie… 

Côté autonomie, j’ai été plutôt déçu. Le boîtier de recharge possède sa propre batterie d’une capacité de 300 mAh et chaque écouteur a 40 mAh. Rien de bien folichon ! 

Alors que mes précédents écouteurs (Jayfi X1 ou les Oldshark BH106) offraient une autonomie de plus de 4 heures, les Redmi AirDots ne dépassent par les 3h30/4h00 d’écoute en continu. Le boîtier de rangement peut ajouter grosso modo 3 charges complètes mais la durée de recharge n’est pas des plus rapides ! 

Sur une journée normale, les écouteurs sont dans mes oreilles à partir de 9h et je ne les retire qu’à midi pour aller manger. Il reste généralement 10-20% sur l’oreillette droite, un peu plus sur l’écouteur gauche (slave). Pendant la pause, je les remet dans leur et hop… c’est repartie pour l’après midi. 

Les 12 heures d’autonomie annoncées par le constructeur – avec les 3 recharges pour une moyenne de 4 heures d’autonomie – sont globalement respectées. 

Spécifications générales en un coup d’œil

  • Connexion sans fil : Bluetooth 5.0
  • Protocole : HFP / A2DP / HSP / AVRCP
  • Distance de connexion : 10 mêtres 
  • Temps d’utilisation : 4 heures
  • Autonomie en veille : 150 heures
  • Batterie de l’oreillette : 40mAh
  • Batterie du boitier : 300mAh
  • Temps de charge : 1h30
  • Temps de chargement du boitier : 2 heures
  • Poids de l’oreillette : 4 grammes
  • Poids total (2 oreillettes + chargeur) : 35,4 g
  • Taille du boîtier de chargeur : 62 x 40 x 27,2 mm
  • Taille du casque : 26,65 x 16,4 x 21,6 mm

Et à l’usage… pour conclure : 

Bah… ça dépend ! Tranquillement installé à mon bureau, les écouteurs Redmi AirDots font plutôt bien le boulot… Le son est correcte et je n’ai pas eu de déconnexion ou de décalage entre les deux écouteurs. 

Par contre, en extérieur ou en mouvement c’est une autre histoire. N’ayant jamais eu d’autres casques « true wireless », difficile pour moi de comparer ; mais, j’ai régulièrement des coupures ou des décalages entre les deux oreillettes. Et très franchement c’est là plait ! Pour conclure en un mot : bof bof… et loin d’être convaincu ! 

S’il fallait mettre une note sur 10, les Xiaomi Redi AirDots atteindrais péniblement le 5/10 ! Si vous souhaitez rester avec la marque Xiaomi, préféré le Xiaomi AirDots… soit un poil plus chers, mais franchement un cran au dessus ! 

Les bons points : Les points négatifs :
  • Design sobre et élégant, 
  • Confortable et léger, avec un bon maintien, 
  • Oreillettes de toute petite taille, très discrètes.
  • Possibilité d’utiliser chaque oreillette en mono.
  • Absence d’un câble de recharge 
  • Pas de prise secteur
  • Pas de contrôle de volume
  • Connexion sans fil instable.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.