Une journée de merde grâce aux Gilets Jaunes

Je ne sais pas pour vous mais ce matin à l’annonce des manifestations des gilets jaunes et surtout de leurs revendications,  j’étais plutôt circonspect. La vie est chère et les taxes ne cessent d’augmenter. Le pire sans nul doute  ce sont les petites phrases  de notre président : ” je préfère taxer l’essence que le travail”… c’est grâce à mon travail que je parviens à payer le plein à la pompe.

Et petit aparté… j’habite sur la commune de Saran près d’Orléans et je travaille à Orléans et ma femme a Montargis.

Alors oui ce matin en me levant j’étais plutôt du côté des demandes et revendications des “gilets Jaunes”. Alors oui, je m’inscris franchement dans la masse des Français qui ont perdu toute foi dans la parole de notre président.

Mais voilà on est samedi et le samedi c’est le jour des clubs et activités des enfants… et le samedi c’est aussi le jour des courses. Et comme je vous le disais plus tôt, j’habite à Saran et le centre commercial du coin est Cap Saran. Sauf que certains en avaient décidé autrement !

– ON EST QUI ?
– LES GILETS JAUNES !
– QU’EST CE QU’ON VEUT ?
– MANIFESTER POUR DÉFENDRE LES FRANÇAIS VICTIMES DES ABUS DU GOUVERNEMENT !
– QUI ONT VA FAIRE CHIER ?
– LES FRANÇAIS VICTIMES !
– ON EST VRAIMENT TROP CONS ?!
– OUIIIIIIIIIIIII !
#GiletsJaunes
https://twitter.com/DarkVador_Off/status/1063843580723306496

Avec femme et enfants, nous quittons la maison avec au programme : club de karaté pour mon fils puis direction les courses et petit détour à Maxitoys / Cultura Cap Saran pour un repérage avant Noël. À peine 5 minutes après notre départ, nous sommes bloqués au premier rond-point et déjà une longue file de voitures nous précède. On décide de faire demi-tour et de prendre un autre chemin et rebelote… mais cette fois-ci, on se retrouve au feu face à une haie de gilets jaunes.

Très rapidement, nous sommes entourés par des manifestants. On tente de discuter, d’expliquer que ça commence à bien faire. Je me permets de souligner l’absurdité de la situation… de l’illégalité de leur action.

L’astuce des “gilets jaunes” pour bloquer les ronds-points sans autorisation de manifester”… peut-on lire sur certain site (NouvelObs)… ouais mais non… d’une part l’argument ne conviens que dans le cas où il n’y a pas de feu de signalisation – ce qui n’est pas le cas ici – et je rappel que c’est le fait de bloquer qui est interdit et dans le cas présent l’intention est indéniable. 

Rien à faire ! La discussion, loin d’apaiser la situation,  semble au contraire avoir énervé le groupe de “Gilets Jaunes”. Avant même qu’on en arrive aux noms d’oiseaux et autres sobriquets, nous voilà entourés par une foule agressive. Une vieille dame – qui par ailleurs est sûrement une charmante dame voir même une mamie adorable – tape au carreau de ma femme et l’invective. L’agressivité est palpable… À l’arrière,  mes enfants se mettent à pleurer et panique… ils ont peur. Mon interlocuteur s’éloigne et prend en photo la plaque d’immatriculation de mon véhicule ?! Pourquoi ? Une forme de pression sociale… allez savoir ! La sensation d’être piégé est étrange et toute cette haine… je sais maintenant ce que signifie “effet de foule” et c’est tout à fait déplaisant. 

Et… nous faisons demi tour pour finalement, après plus de 20 minutes de routes, se garer sur le bas côté de la RN20 – a deux pas des “Gilets Jaunes” et de trois policiers – et de faire nos courses à pied… par principe.

Aujourd’hui,  j’ai vu des “manifestants” bloquer sciemment tous les accès à la zone commerciale Cap Saran empêchant les gens “du peuple” de faire leurs courses à Carrefour le samedi (parce que la semaine, bah on travaille), interdisant des travailleurs de se rendre à leur travail…

Bravo les “Gilets Jaunes”… mais rappelez moi c’est pourquoi cette manif ?

Non désolé… je ne vous soutiens plus. Oui, je suis en colère contre notre gouvernement qui n’a pas fait le nécessaire pour garantir ma liberté et qui se fout de nos galères. Comme vous, je suis un citoyen et comme vous, je paye mes impôts et mes taxes… je ne crois pas être coupable ni responsable des taxes qui nous étouffe. Mais finalement, VOUS – le mouvement des “Gilets Jaunes” – traitez le citoyens avec un mépris inadmissible… tiens, comme notre président ?!

Bah, ce n’est pas bien grave… quoique ! Et finalement y a bien pire dans la vie qu’un samedi de merde a cause des “Gilets Jaunes”.

 

1 Comment

  1. Daniel D

    Bonsoir,

    Je suis “tombé par hasard” sur ton message. Je vous comprends toi et ta famille. Retraité de 77ans, j’habite à Fleury et les gilets jaunes qui squattaient le rond-point de Gérondeau ne sont pas représentatifs de la population de ma commune. Elle est un peu plus colorée et pour celles et ceux (françaises, français) qui votent, leur vote n’est peut-être pas le même. Ils n’ont pas plus ou moins de difficultés que ces gilets jaunes, mais ne manifestent avec la même violence sur les rond-points. Pour mes enfants et petits-enfants je n’ai pas la même vision de mon pays que la leur.

    Daniel D.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.