[Test] Xiaomi Redmi 4X : idéal pour un utilisateur intermédiaire !

Un truc qui est cool avec les modèles de chez Xiaomi c’est qu’il ne laisse pas indifférent et qu’on n’ait pas obligé de se cacher pour sortir sont smartphone ! Même si, sur cette gamme de prix, il ne faut pas s’attendre à de l’excellence, leur “look” premium et leur prix “contenu” font des modèles de chez Xiaomi d’excellent smartphone… en tout cas pour les trois modèles que j’ai testé. 

Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir de tester le Xiaomi Redmi Note 4 (Global Version) qui était franchement pas mal du tout. Plus récemment, j’ai pu tester un autre modèle de la marque Xiaomi, le Xiaomi Mi Max 2 que je regrette [presque] d’avoir due rendre à son propriétaire… Et, j’ai enfin reçu il y a quelques jours – toujours de la boutique Gearbest – le Xiaomi Redmi 4X (3 Go de RAM / Version Globale). Celui-là, il est pour ma mère !

Xiaomi Redmi 4X : design et spécifications

Xiaomi Redmi 4X : design et spécifications

Déballage

Avant de commencer, juste quelques mots sur le colis en lui-même… Comme pour le Xiaomi Redmi Note 4 et le Xiaomi Mi Max 2, j’ai reçu un petit paquet emballé dans un simple emballage plastique sans papier bulle ou autre protection. Malgré tout, la boite n’a pas souffert durant le transport. A titre d’information, la livraison a été effectué par Colissimo et je n’ai eu aucun frais de douane. Finalement, tant que le colis arrive en un seul morceau !

Côté boite, Xiaomi a innové… juste un peu ! On retrouve comme d’habitude une boîte blanche mais avec – subtilité de ce Redmi 4X – un grand “4X” en gris sur la face avant et un autocollant rouge pour la “Global version” sur le côté droit.

Attention à la version : L’autocollant rouge placé sur le côté de la boite du Xiaomi Redmi 4X atteste qu’il s’agit bien d’une version globale Multi bande et non une version internationale qui se contenterait pour l’essentiel d’inclure la langue française. Outre la présence de cet autocollant, la version global inclut dans la boîte un adaptateur secteur au format européen. On retrouve également le marquage CE à l’arrière de l’emballage, mais j’ai toujours un “petit” doute sur la bonne foie de ce dernier : China Export ou Conform Europe ?!

Sinon, comme d’habitude, nous retrouvons dans la boite le smartphone côté face et en dessous :

  • l’épingle / trombone d’éjection pour le tiroir SIM ;
  • une petite doc (2 pages) en anglais ;
  • un câble micro USB en blanc d’une longueur d’un mètre ;
  • un chargeur secteur version UE en blanc ;
Xiaomi Redmi 4x : livraison Colissimo

Xiaomi Redmi 4x : livraison Colissimo

Xiaomi Redmi 4x : Global Version

Xiaomi Redmi 4x : Global Version

Xiaomi Redmi 4x : Contenu de la boite

Xiaomi Redmi 4x : Contenu de la boite

Xiaomi Redmi 4X : 3 Go de RAM / Version Globale

Xiaomi Redmi 4X : 3 Go de RAM / Version Globale

Première prise en main… le design

Le Xiaomi Redmi 4X est un petit smartphone d’apparence tout ce qu’il y a de classique. Cette fois-ci pas d’effet “wahou”… A la découverte de ce smartphone, la première chose qui m’est venue à l’esprit est : “Tiens ça ressemble quand même beaucoup à mon vieux Galaxy S4 !”. Xiaomi c’est pas foulé côté design, il propose un smartphone facile à prendre en main avec un design presque décevant !

Samsung Galaxy S4 (à gauche) VS Xiaomi Redmi 4X (à droite)

Samsung Galaxy S4 (à gauche) VS Xiaomi Redmi 4X (à droite)… A noter que la luminosité a été poussé au maximum pour les deux smartphones. C’est vrai que je ne me sert de mon S4 que pour faire des tests, mais il est vraiment cracra ! 

Specifications : Xiaomi Redmi 4X Samsung Galaxy S4
Ecran 5″ LCD IPS 4,99″ Super Amoled HD
Dimension 139.2 x 70 x 8.7 mm 136.6 x 69.8 x 7.9 mm
Poids 150 g 130 g
Xiaomi Redmi 4X

Xiaomi Redmi 4X

Faisons un petit tour du propriétaire… Sur la face avant, nous avons un écran type LCD de 5 pouces avec un ratio de 69 % en 2.5D. A noter que la vitre est protégé par un traitement Corning Gorilla Glass.

Sur la partie haute, on retrouve un micro, un capteur de proximité et l’APN frontal de 5 Mpx. Au-dessous de l’écran, on dispose des trois touches sensitives propres à Android – “menu”, “home” et “retour” – ainsi qu’une diode de notification [uniquement] de couleur blanche placé sous le bouton “home”… positionnent plutôt inhabituelle, mais pourquoi pas ! Petite bémol, les touches capacitifs ne sont pas rétro-éclairées. Il faudra se contenter d’une légère sérigraphie entourant chacune des touches.

Le design du Xiaomi Redmi 4X est loin du borderless… Les bordures sont très présente de part et d’autre de l’écran, mais surtout en haut et en bas ! Rien de monstrueux néanmoins, juste un design de l’an 14… 2014 ! Par contre, les bandes noires qui encadrent l’écran restent [relativement] fines.

Comme pour les deux autres modèles que j’ai testé, Xiaomi a choisit une coque en métal avec un dos en aluminium (ici dans une version “or”). L’appareil photo vient se loger dans l’angle supérieur gauche accompagné de son flash LED. On retrouver ensuite, un capteur biométrique circulaire ainsi que le logo Xiaomi (mi) en bas de la coque. Personnellement, je trouve l’emplacement du capteur d’empreintes digitales un poil trop haut pour des petites mains. Les antennes radio prennent place derrière des bandes en plastique – pour laisser passer le signal – situées en haut et en bas du téléphone, mais ça n’a rien de disgracieux. Enfin, la forme incurvée de la coque arrière du Redmi 4X offre une très bonne prise en main grâce à des flancs pas trop fins et à sa taille très raisonnable.

Sur la tranche supérieure, nous avons une prise audio jack 3.5 mm, un port infrarouge et un micro réducteur de bruit ; tandis que sur la partie inférieure, le Redmi 4X conserve une connectique en micro USB et une grille de part et d’autre : celle de gauche masque l’entrée micro primaire, alors que celle de droite protège le haut-parleur. Sur la tranche de droite, nous avons les boutons de volume et légèrement plus bas, le bouton “Power”. Sur le côté gauche, on retrouve le tiroir SIM pour, au choix, une micro SIM et une nano SIM, ou une micro SIM et une micro-SD.

L’épaisseur, qui frôle tout de même les 9 mm, est habituelle pour un appareil de cette gamme ; tandis que le poids de 150 grammes reste un peu au-dessus de la moyenne. Mais, l’un comme l’autre s’explique aisément par l’usage de métal ainsi que la présence d’une batterie de 4100 mAh tout de même.

Pour conclure cette partie, le Xiaomi Redmi 4X existe en couleur noire, or et rose. Personnellement, l’or n’a pas mes faveurs ! Le rose avait l’air sympa mais non disponible, tandis que le noir… peu féminin.

Xiaomi Redmi 4x : couleurs disponibles

Xiaomi Redmi 4x : couleurs disponibles

Ma mère voulait un smartphone compacte, pas cher avec un écran agréable et une bonne autonomie. Avec le Redmi 4X, Xiaomi propose un smartphone plutôt équilibré, endurant à un tarif très raisonnable… Tout bon sur ce point là !

L’écran, contraste et luminosité :

Adepte des phablettes à très grand écran – au dessus des 5.7″ – le full HD est pour moi un minimum ! Ici, le Xiaomi Redmi 4X est un smartphone de 5″ et, la résolution HD reste tout à fait acceptable même si nous n’avons que 294 ppp (contre 441 ppp en Full HD).

Dans l’ensemble, l’écran du Redmi 4X offre une bonne expérience. Le contraste et la luminosité restent confortable pour les yeux, en intérieur comme en extérieur, y compris en plein soleil. En jouant sur les réglages accessibles depuis le menu des paramètres, il est possible d’obtenir un rendu chromatique fidèle à la réalité. En outre, sur le modèle reçu, je n’ai trouvé aucun problème au niveau de l’écran.

Performances

Derrière un design classique mais convaincant et un écran de qualité, Xiaomi a opté pour une architecture signé Qualcomm avec un processeur Snapdragon 435 (Octa-Core @1.4GHz – ARM Cortex A53) et une puce graphique Adreno 505, le tout épaulé par 3 Go de RAM.

Le Snapdragon 435 n’est plus de la toute première jeunesse mais reste une architecture correcte pour de l’entrée de gamme. A titre de comparaison, on retrouve la même architecture sur les modèles Honor 6C et les ZTE Blade… De même, s’il fallait le comparer aux processeurs de chez MediaTek, le Snapdragon 435 (MSM8940) se rapproche du MediaTek MT6750. 

Sommes toutes, l’interface est très fluide et je n’ai rencontré aucun ralentissement ni saccade dans la navigation ou dans le lancements des applications. La bonne réactivité de l’interface se retrouve également en jeu. Si les performances globales restent limitées, la plupart des jeux 3D disponibles sur le Play Store tourneront sans problème. En renonçant à une partie de la qualité graphique, j’ai joué sans problème à des jeux comme “Riptide GP : Renegade”, “Rayman” ou “Real Racing”… de manière fluide et agréable. 

A noter que, sans grande surprise, j’ai constaté un réchauffement notable du smartphone (si je puis dire !) dans les phases de jeux 3D. Rien de rédhibitoire, mais ça réchauffe les mains ! 

Xiaomi Redmi 4X : test et performances

Xiaomi Redmi 4X : test et performances

Le Xiaomi Redmi 4X est un compagnon très agréable au quotidien pour des utilisateurs intermédiaires : Youtube, Spotify, MyCanal, Netflix, B.TV, Facebook, Twitter, Tunein Radio, Suduku, Rayman… 

Android et l’interface MIUI

Xiaomi propose, comme bon nombre de constructeurs, une surcouche maison appelé MIUI dans sa version 8.5.2 (après une mise à jour OTA) basée sur Android Marshmallow 6.0.1. On pourrait regretter l’absence de la version 7 d’Android, mais on ne remarquera que très très peu de différences au quotidien, tant la surcouche MIUI masque le système d’exploitation.

Xiaomi Redmi 4X : MIUI 8 - A Propos

Xiaomi Redmi 4X : Mise à jours de la version 8.2 à 8.5 de MIUI

Pas grand chose de nouveau par rapport au Xiaomi Mi Max 2 ou Xiaomi Redmi Note 4… bah, en tout cas, j’ai rien vue de neuf ! 

Xiaomi Redmi 4X : L'interface MIUI et les différents écrans et applications préinstallés

Xiaomi Redmi 4X : L’interface MIUI et les différents écrans et applications préinstallés

Petit point intéressant… Xiaomi a le bon goût de ne pas pourrir sa surcouche d’applications chinoises et/ou inutiles. Les deux applications extérieures sont WPS Office et le clavier SwiftKey ; et il est possible de désinstaller l’une comme l’autre ! Attention… je parle ici du Xiaomi Redmi 4X “global version” ! Les autres versions embarquent beaucoup plus d’applications préinstallées et impossible à supprimer. De même, la “Global version” est livré avec le Play Store et les principales applications Google préinstallés. 

Xiaomi Redmi 4X : L'interface MIUI et les applications préinstallés

Xiaomi Redmi 4X : L’interface MIUI et les applications préinstallés

La surcouche MIUI est plutôt sobre, avec des icônes qui respectent l’esprit du Material Design. Le menu des paramètres comme l’écran de notifications sont clairs et dépourvus d’éléments superflus. Par contre, vous ne trouverez pas de tiroir d’application. Très honnêtement, on s’y fait vite !

Au registre des particularités liées à cette surcouche, on retrouve :

  • Sécurité : un booster de mémoire vive, ainsi qu’un nettoyeur de mémoire de stockage et un antivirus.
  • Scanneur : qui permet de scanner des codes barre et des QR codes.
  • Boussole
  • Thèmes : qui permet de personnaliser son smartphone avec des packs de fonds d’écran et des icônes.
  • Clavier SwiftKey
  • WPS Office

Personnellement, je n’ai rencontré aucun ralentissement dans l’utilisation du téléphonique en lui même. Les seuls ralentissements que j’ai pu voir ont concerné le lancement d’applications lourdes (jeux en 3D) mais à part quelques secondes d’attente supplémentaire, rien de bien fâcheux !

La photos

A moins de 200 euros, il est difficile de trouver un smartphone performant en photo… surtout en basses lumières. La partie photo du Xiaomi Redmi 4X ne déroge pas à la règle, on retrouve un capteur Samsung S5K3L8 de 13 mégapixels (f/2.0) à l’arrière et 5 mégapixels à l’avant.

Xiaomi Redmi 4x : Interface de la camera

L’application photo inclus dans MIUI 8 est identique quelque soit le modèle

Les photos prises en extérieurs et en plein jour sont bien détaillés avec des couleurs assez chaudes. La mise au point s’effectue assez rapidement même si, lors d’une prise de vue multiple, la netteté n’est pas toujours parfaite et ça devient nettement plus difficile. En intérieur, obtenir des photos nettes devient rapidement plus compliqué. Il faudra veiller à ne pas bouger lors de la prise de vue. Par contre, quand la lumière se fait plus rare, le résultat se gâte rapidement. Les couleurs tirent davantage vers le jaune et côté détail, sa part vite en sucette ! Côté vidéo, la qualité est une bonne surprise avec des séquences nettes avec malheureusement quelques saccades.

Pour finir, on retrouve en façade un capteur de 5 mégapixels (f/2.2) qui permet de réaliser des autoportraits correcte, sans plus ! A noter qu’aussi bien le capteur arrière que la caméra frontale sont capables de filmer en 1080p à 30 images par seconde.

Les photos du Redmi 4X restent convenables pour un smartphone de cette gamme. Je vous propose un petit comparatif entre le Galaxy S8 et le Redmi 4X :

Xiaomi Redmi 4X (HDR actif) Samsung Galaxy S8
@Wighie - Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X
@Wighie - Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X
@Wighie - Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X
@Wighie - Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X
@Wighie - Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X

(*) Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X utilisant le zoom maximum
(cf. la photo suivante)

@Wighie - Photo réalisé avec le Samsung Galaxy S8

(*) Photo réalisé avec le Samsung Galaxy S8 utilisant le zoom maximum
(cf. la photo suivante)

@Wighie - Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X
@Wighie - Photo réalisé avec le Xiaomi Redmi 4X

Le son…

Personnellement, j’ai une tendance a passer rapidement sur la partie son. D’un côté, je suis loin d’être une “oreille” et de l’autre, j’utilise mon smartphone avec un casque ! Sur ce point, l’écoute au casque est excellente. Xiaomi propose même un outil de configuration du profil audio.

Sinon, le son fourni par le haut-parleur me parait tout à fait satisfaisant et en tout cas, suffisamment puissant. En conversation, le son restitué par l’écouteur est clair et le volume est correct. Mon correspondant m’entendait bien et je n’avais pas de difficulté à l’écouter en milieu urbain ou métropolitain

Connectivités et capteurs

Côté connectivité, le Xiaomi Redmi 4X propose sans surprise du Bluetooth 4.2, du WiFi b/g/n, du (A)GPS / Glonass / BDS, 2 emplacement SIM, un slot micro SD (jusqu’à 128 Go), de la radio FM (avec un casque audio filaire en guise d’antenne), un port jack 3.5, un port micro USB 2.0 (OTG), mais également un port infrarouge. Au niveau des capteurs, on trouve un accéléromètre, une boussole, un gyroscope, un compteur et un détecteur de pas, et un capteur d’empreintes situé à l’arrière comme pour le Redmi Note 4 ou le Mi Max 2. Ce dernier n’est pas le plus rapide que j’ai pu voir mais son taux de reconnaissance est très bon.

Pour le GPS, je l’ai lancé pour la première fois à mon bureau et c’était pas folichon ! Je refais l’expérience en extérieur et là, aucun soucis. En navigation, j’ai fais quelques trajet en voiture et je n’ai rencontré aucun problème particulier. 

Pareil pour la connexion à mon réseau Wifi, je n’ai pas rencontré de problème particulier de perte de « barre » bien que ma box soit distante d’un étage. Sur ce point, le Xiaomi Mi Max 2 fait aussi bien que mon Galaxy S8 et bien mieux que ma Nintendo Switch par exemple.

Les fréquences

Le Xiaomi Redmi 4X se décline en 3 versions différentes : 2 Go de RAM et 16 Go de ROM, 3 Go de RAM et 32 Go de ROM et enfin, 4 Go de RAM et 64 Go de ROM. La version que j’ai commandé sur la boutique GearBest est la version 3 Go de RAM et 32 Go de ROM en “Global version”. Cette version est compatible avec toutes les fréquences 4G française (800, 1800, 2100 et 2600 MHz) à l’exception de la 700 MHz !

Personnellement, j’ai utilisé le XIAOMI Redmi 4X avec une SIM de chez Bouygues Telecom et l’autre de chez Orange sur la région d’Orléans (45 – Loiret). Je n’ai pas eu de soucis de connexion et la qualité 3G/4G étaient correcte et tout du moins présente !

L’autonomie

Avec les produits de chez Xiaomi, l’autonomie est souvent une bonne surprise. Avec une batterie de 4 100 mAh, le Redmi 4X offre une autonomie tout à fait respectable puisque vous pouvez compter jusqu’à deux jours d’autonomie avec une utilisation modérée/raisonnable. A titre d’illustration, un épisode de Star Trek Discovery (sur Netflix) avec le wifi et le bluetooth activés ainsi que la luminosité à 100 % aura consommé 19% de batterie.

Pour conclure :

Difficile de trouver un défaut rédhibitoire au Xiaomi Redmi 4X en gardant à l’esprit son prix ! Alors oui, pas d’effet wahou sur le design, une architecture d’entrée de gamme… mais ça reste un smartphone avec une bonne qualité de fabrication, offrant une belle image et un son correcte.

Si vous recherchez un téléphone compact pour téléphoner, lancer quelques applications ou faires quelques photos rapide et le tout, avec une bonne autonomie, le Xiaomi Redmi 4X Global Version reste un excellent choix pour 100 €. Je terminerai cette conclusion par une seule phrase : il y a moins bien, mais c’est plus cher ! Plus sérieusement, pour un petit budget, le Redmi 4X est un bon choix.

Personnellement, avec quelques euros de plus, j’ai une nette préférence pour le Redmi Note 4… mais l’écran de 5.5″ ne conviendra surement pas à tout le monde. 

Les plus : Les moins :
  • Qualité de fabrication,
  • Rapport qualité-prix
  • Bonne autonomie
  • Compatible avec les fréquences 4G à 800 MHz
  • Interface MIUI simple et complète
  • Qualité photo en basses lumières
  • Qualité de la vidéo
  • Quelques décrochage du Wifi

La fiche technique du Redmi 4X Global

Modèle Xiaomi Redmi 4X
Version de l’OS

Android 6.0.1 (Marshmallow)
MIUI 8

Taille d’écran 5″ LCD IPS / 2,5D / format 16:9
Corning Gorilla Glass
Résolution

1280 x 720 pixels (HD 720p)

Densité de pixels ~ 294 ppi
SoC Qualcomm Snapdragon 435 Octa Core 1.4 GHz – Cortex-A53
Puce Graphique (GPU) Adreno 505
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go, 4 Go de RAM
32 Go, 3 Go de RAM (Global Version)
16 Go, 2 Go de RAM
MicroSD Oui, jusqu’à 128 Go (fente SIM 2)
Appareil photo (dorsal) 13 Mpx. avec flash et AF, ouverture f / 2.0
Géo-tagging, mise au point tactile, détection de visage / sourire, HDR, panorama
Appareil photo (frontal) 5 Mpx, ouverture f / 2.2
Enregistrement vidéo 1080p @ 30 fps
Wi-Fi Wi-Fi 802.11 b / g / n, Wi-Fi Direct, point d’accès sans fil
Bluetooth Bluetooth 4.2
Fréquences

2G: GSM 900/1800/1900 MHz
3G: WCDMA 850/900/1900/2100 MHz
4G: FDD-LTE 800/850/900/1800/2100/2600 MHz

SIM Double SIM : Nano SIM / Micro SIM
NFC  
Ports (entrées/sorties)  
Géolocalisation Oui, GPS, A-GPS, GLONASS
Batterie 4100 mAh. (non amovible)
Dimensions 139,24 x 69,96 x 8,65 mm
Poids 150 grammes
Couleurs Rose “cerise”, Champagne or, et noir mat
Capteurs
  • Accéléromètre,
  • capteur de lumière ambiante,
  • capteur de gravité,
  • gyroscope,
  • infrarouge,
  • détecteur de proximité
  • capteur biométrique 360°
Date de sortie Février 2017

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *