abcabcabc [Test] UMi MAX – UMIdigi – Wighie…

[Test] UMi MAX – UMIdigi

Mon beau frère est un habitué des smartphones « chinois »… ça lui permet de renouveler son mobile tous les 6 à 10 mois ; et grâce à lui, j’ai l’occasion de tester le UMI Max du constructeur UMIdigi. Pour ma part, je n’ai jamais acheté de mobile en import… le support des réseaux 4G, les délais de livraison ou la garantie – ou absence de garantie ?! – m’ont toujours freiné. A l’inverse, j’ai déjà – même si ça commence à dater – acheté des tablettes d’importation chinoise et l’expérience n’a pas été très concluante ; mais on ne cesse de me dire que même là, ça pas mal changé ! Donc, c’est avec un esprit ouvert et franchement, avec un appétit mal dissimuler que j’ai voulu testé ce UMI Max.

Première prise en main

L’UMI Max est un smartphone de gamme intermédiaire doté d’un écran full HD de 5,5 pouces avec des rebords légèrement courbés (2,5 D), le tout dans un boitier unibody métal« silver » dans mon cas. Les finitions sont plutôt quali pour un mobile disponible autour des 120/160 € seulement ! Dès la première prise en main, j’ai clairement été – très agréablement – surpris par les finitions de ce UMI Max. Si son design n’innove en rien, force est de constater que l’appareil est esthétiquement très réussi. Alors soit, la mode est au verre intégral, mais en ce qui me concerne, j’apprécie les finitions aluminium / métal !

[Smartphone] UMI Max de UMIDIGI

[Smartphone] UMI Max de UMIDIGI

L’ensemble du corps est constitué de métal (aluminium ?), avec au dos les parties inférieure et supérieure entrecoupées d’une fine bande de plastique, rappelant le design de l’iPhone. Son dos offre quant à lui une très légère courbure. On retrouve sur cette face arrière, le capteur photo de 13 Mpx signé Panasonic® avec un flash double LED, un capteur d’empreintes digitales et le logo du constructeur.

Sur la tranche supérieure, nous avons un port audio classique (jack 3.5″) ; et sur la partie inférieure, nous un avons un port USB Type-C / OTG et – malgré la présence de deux grilles – sur la droite un haut parleur très satisfaisant. Sur la tranche gauche, nous avons le tiroir carte SIM / micro-SD accessible à l’aide d’un petit trombone fourni. L’emplacement double SIM permet d’insérer soit deux cartes SIM, soit une carte SIM et une carte micro-SD d’une capacité allant jusqu’à 256 Go. Je l’ai testé avec une micro-SD de 128 Go et aucun problème ! Toujours sur la tranche gauche, on retrouve un bouton de raccourci qui par défaut, lance l’appareil photo. Et enfin, sur la tranche droite, on retrouve les classiques boutons physiques Power et volume haut et bas.

Nous terminons par l’écran signé Sharp de 5.5 pouces avec une protection Corning Gorilla Glass 3 qui propose en prime des bords légèrement recourbés plutôt sympa ! Au niveau de l’écran, je trouve qu’il est un poil trop sombre. J’aurais aimé plus de luminosité surtout en extérieur même s’il reste possible de régler les effets de couleur ou les contrastes depuis MiraVision.

Et on finit  ce tour d’horizon par un détail qui fait une « jolie » différence : la LED de notification est situé à l’avant, positionnée au niveau du bouton home. Cette notification est un cercle lumineux qui clignote de façon progressive et paramétrable… la classe ! Vous pourrez choisir la couleur de la LED parmi 7 disponibles et l’associer à différents événements. Quant à l’effet visuel, il est extrêmement réussi. De même, si par défaut les boutons de navigation Android sont virtuels, il est possible de basculer sur des « boutons physiques ». Dans ce cas, un effleurement de la LED jouera le rôle du bouton « Home » et les touches sensitives situé de part et d’autre reprennent leur usage classique. On pourrait regretter néanmoins qu’excepté la touche centrale, les boutons de fonctions ne sont pas rétroéclairés.

Coté hardware…

Du côté des caractéristiques technique, on reste sur du classique : l’UMI Max est équipé d’un processeur Mediatek Helio P10 MT6755 octo-core à 1,8 GHz avec un GPU Mali-T860 MP2, le tout accompagné de 3 Go de RAM et de 16 Go d’espace de stockage (ROM). Pour la partie photo, le capteur avant propose une résolution de 5 Mpx tandis que l’APN dorsal (de chez Panasonic®) offre une résolution de 13 Mpx.

L’UMI Max propose également un capteur d’empreintes digitales dorsales très réactif… sur ce point, c’est un sans faute ! Après un enregistrement d’une dizaine d’emprunte, la détection et le déverrouillage se font en moins de 3 seconde. Le capteur détecte les empreintes à 360°, ce qui permet de fonctionner sans devoir positionner son doigt toujours avec le même angle. Enfin, son emplacement parfaitement centré au dos tombe facilement sous le doigt. J’ai toujours eu des capteurs situés à l’avant – le Galaxy 6 Edge ou le Galaxy Note 4 par exemple – et j’avoue avoir été sceptique sur le positionnement du capteur à l’arrière ; mais très franchement, on si fait très vite et finalement… le retour à mon Galaxy Note 4 avec son capteur à l’avant se fait beaucoup plus difficilement que je ne l’aurais cru !

Enfin, certain pourrait argué que le poids de 185 grammes reste conséquents voire trop. Mais très franchement, au vue de sa batterie (non amovible) de 4000 mAh – de chez Sony précise le constructeur – qui offre une très très bonne autonomie et son disign metal, ce « léger » surpoids est clairement pardonné. Ainsi, malgré une utilisation intensive et gourmande durant mes tests, la batterie a durée une journée et demi sans problème. Bon point également, le port de recharge est un USB Type-C avec une recharge rapide… que demandé de plus ?

De même, j’avais un peu peur pour l’accroche Wifi qui par expérience – sur mes tablettes low cost – s’effondrait lamentablement passé six mètres ! Là pas de soucis. Même constat pour le GPS. Après quelques trajet sur l’agglo d’Orléans et le Gatinais (Montargis), je n’ai décelé aucun décrochage. Parfois, j’ai cru décelé un manque de précision qui peut induire en erreur le positionnement surtout dans le cas d’échangeur ; mais, je n’ai pas pu le comparer avec le GPS du Galaxy Note 4 dans la même situation.

Pour finir, côté connectivité, l’accroche 4G ne m’a posé aucun problème. Petit précision néanmoins, j’ai testé ce mobile avec une carte sim de chez Bouygues Telecom et Orange (Pro) sur la région d’Orléans et de Montargis (45). Chose amusante, la 4G apparaissait dans des « coins » ou auparavant – avec mon Galaxy Note 4 – je n’avais que de la 3G et parfois, c’est le phénomène inverse qui se posais.

L’interface et les performances

On retrouve une interface basée sur Android 6.0 Marshmallow sans surcouche… ni fioriture ! L’ensemble se veut fonctionnel et très réactif. Par contre, moi qui était habitué depuis plusieurs années aux surcouches de Samsung ou d’ASUS, le « minimalisme » de la version stock d’Android Marshmallow est déconcertant lol.

UMIDIGI a fait le choix – je me lève et j’applaudi – de laisser son smartphone vierge de toutes applications pré installées… même les applications de Google sont ramenées à la portion congru (Gmail, Chrome, Maps, et PlayStore), a vous de compléter et de télécharger ce qui vous manques. Côté traduction, je n’ai pas eu de problème particulier mais j’avoue ne pas avoir fait très attention… en tout cas, pas de signe chinois en vue ! Peut être des mots en anglais par ci par là… mais rien de rédhibitoire.

Capture d’écran de l’interface du UMI Max

La home (l'écran principal) du UMI Max (Android 6)

La home (l’écran principal) du UMI Max (Android 6)

Les paramètres rapides du UMI Max (Android 6)

Les paramètres rapides du UMI Max (Android 6)

Tiroir d'application (premier écran) du UMI Max (Android 6)

Tiroir d’application (premier écran) du UMI Max (Android 6)

Tiroir d'application (second écran) du UMI Max (Android 6)

Tiroir d’application (second écran) du UMI Max (Android 6)

Côté performance, l’UMI Max est correcte ; je n’ai rencontré aucun ralentissement dans l’utilisation de l’interface et les quelques jeux 3D gourmand – même si très franchement ce n’est pas l’utilité de mon smartphone – que j’ai essayé était relativement fluide (Asphalt Xtreme par exemple) ! J’ai utilisé l’UMI Max sur réseau mobile avec les applications Netflix ou MyCanal et je n’ai rencontré aucun lag ni bug. Le chargement d’une page web ou d’une application est assez rapide.

Capture d'écran du jeux "Asphalt Xtreme Rally Racing"Asphalt Xtreme: Rally Racing : Explorez des territoires inconnus avec Asphalt Xtreme ! Sillonnez les dunes, franchissez les canyons, dérapez dans la boue et détruisez vos adversaires pour atteindre la ligne d’arrivée ! CE MONDE EST À VOUS. FONCEZ !

La partie photo…

Si la caméra frontal reste pour moi tout a fait satisfaisante… faut dire que je n’ai pas vraiment cédé à la mode du selfies, je reste plus mitigé quant à la qualité de l’appareil photo de 13 Mpx : aussi bien en haute que basse lumière, la qualité des images reste moyenne sans plus malgré un autofocus plutôt réactif ! La capture vidéo aurait pu s’en sortir un peu mieux, grâce à une fluidité plutôt bien géré, mais les couleurs ressortent très fades et l’absence de stabilisation n’arrange rien !

Pour conclure :

Personnellement, je demande deux choses a un smartphone : pour commencer qu’il soit fluide, rapide… Je ne supporte pas les latences entre deux applications, ça m’exaspère ! Et enfin, que l’APN soit correcte pour des clichés de famille (les plus importants en somme !). Le bon fonctionnement des connexions GPS, bluetooch, Wifi et 3G/4G vont de paires, vous vous en doutez ! L’UMI Max n’était pas loin de remplir un carton plein… mais la qualité des photos m’a un peu déçu. Vraiment dommage ! Mais, comme dis précédemment, l’UMI Max coûte 150 € et a ce prix là, c’est un bon téléphone.

A souligner qu’à l’heure ou j’écris ce billet, l’UMI Plus (un poil plus puissant avec 4 Go de RAM) et l’UMI Z sont également disponible autour des 160 € / 180 €. De même, le Xiaomi Redmi 4 (avec un support partiel de la 4G française) ou encore l’excellent Moto G4 sont également disponible respectivement à 160 € et 180 €.

Spécifications techniques :

Modèle Umidigi – UMI Max
Système d’exploitation Android 6 Marshmallow
Écran 5,5″ IPS (Sharp – Corning Gorilla Glass 3)
Résolution 1920 x 1080 px (401 dpi)
Dimensions 150,8 x 75 x 8,5 mm
Poids 185 g.
Batterie 4000 mAh.
APN / Webcam Caméra arrière : 13 Mpx avec double flash LED
Caméra avant : 5.0 Mpx.
Processeur (CPU) MediaTek Helio P10 Octa Core @ 1.8 GHz,
Graphique (GPU) ARM Mali T860 MP2
Mémoire (RAM) 3 Go
Stockage 16 Go (10.4 Go disponible)
Extension Micro-SD/SDHC/SDXC jusqu’à 256 Go
Connectivité WIFI: 802.11 a/b/g/n
Bluetooth 4.1
Réseau 2G : GSM 850/900/1800/1900 MHz
3G : WCDMA 900 / 2100 MHz
4G : FDD-LTE 800/1800/2100/2600 MHz
Capteurs
  • accéléromètre,
  • capteur de lumière ambiante,
  • e-compass,
  • capteur de gravité,
  • capteur d’empreintes digitales
  • capteur de proximité
Contenu du colis
  • Téléphone portable
  • Chargeur
  • Câble USB
  • Manuel utilisateur
  • Aiguille SIM

Canaux et bandes de fréquences 4G par fournisseurs

Au 1er mars 2017 LTE 700 (B28) LTE 800 (B20) LTE 2600 (B7) LTE 1800 (B3)
Situation Autorisés Actifs  Autorisés Actifs Autorisés Actifs Autorisés Actifs
Bouygues Telecom 3 1 11 228 8 109 3 916 1 554 8 805 7 370
Free Mobile 824 435 0 0 10 316 7 924 7 415 4 456
Orange 0 0  9 361 7 950 7 303 6 812 953 727
SFR 0 0 12 578 10 342 4 508 3 299 6 826 4 687

Incoming search terms:

  • tableta klipad smart i745 a33
  • aldiko luminosité
  • la marque klipad est tel une bonne marque
  • lg g4 aldiko luminosité
  • luminosité ebook reader
  • ok google voix homme
  • voix pour google
  • zenpad 380 test

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *