Quel est le salaire d’un enseignant en France ?

C’est lors d’un repas chez « Pasta Papa » avec un très bon ami que le sujet épineux des salaires des enseignants est tombé avant l’arrivé des desserts. Bon, étant d’une mauvaise foie sans commune mesure, je n’ai pas hésité a aborder le sujet sans tabou… Christophe (l’ami en question) – qui me talonne sur la mauvaise foie – c’est lancé à son tour dans la mêlé teinté d’une vive couleur « rouge » ! Le repas et l’addition digéré, j’ai quant même voulue en avoir le cœur le net.

Une histoire d’indice…

Après une petite recherche qui au final à durée bien plus de temps que je l’aurais pensé, je suis tombé quant même sur deux / trois sites intéressant. Tout d’abord, »enseignant » recouvre des fonctions très diverses, et le salaire est fonction de l’indice correspondant à l’échelon auquel on se situe dans son grade, donc de l’âge de l’enseignant ou/et de sa durée de service.

Les professeurs des écoles et les professeurs certifiés (titulaires du CAPES) touchent un salaire net mensuel de 1 300 euros. Après 30 ans de carrière, celui-ci peut atteindre la somme de 2 921 euros, contre 3 594 euros pour un professeur agrégé en fin de carrière. Selon l’OCDE, le nombre d’heures moyen que doit assurer annuellement un professeur est de 900 en primaire, 626 au collège et de 602 au lycée.  (source : l’internaute.com de 2006)

Au hasard des cliques, je suis tombé sur ce tableau

La grille des salaires au 01/07/2010
Indices majorés traitement
brut mensuel
Traitement net mensuel
Zone 1 Zone 2 Zone 3
288 1 333,52 1 161,50 1 137,41 1 125,38
291 1 347,41 1 160,41 1 136,60 1 124,69
318 1 472,43 1 267,17 1 241,75 1 229,04
341 1 578,92 1 358,81 1 331,56 1 317,94
349 1 615,97 1 390,68 1 362,79 1 348,85
357 1 653,01 1 422,57 1 394,04 1 379,76
366 1 694,68 1 458,42 1 429,17 1 414,55
373 1 727,09 1 486,31 1 456,51 1 441,61
376 1 740,98 1 498,27 1 468,22 1 453,19
383 1 773,40 1 526,16 1 495,56 1 480,24
390 1 805,81 1 554,05 1 522,89 1 507,31
395 1 828,96 1 573,97 1 542,41 1 526,63
399 1 847,48 1 589,92 1 558,04 1 542,09
410 1 898,41 1 633,74 1 600,99 1 584,60
416 1 926,20 1 657,67 1 624,41 1 607,79
420 1 944,72 1 673,59 1 640,03 1 623,24
431 1 995,65 1 717,43 1 682,99 1 665,77
434 2 009,54 1 729,38 1 694,71 1 677,36
439 2 032,69 1 749,30 1 714,22 1 696,68
441 2 041,95 1 757,26 1 722,01 1 704,41
453 2 097,52 1 805,10 1 768,90 1 750,79
457 2 116,04 1 821,03 1 784,52 1 766,25
458 2 120,67 1 825,01 1 788,41 1 770,12
467 2 162,34 1 860,87 1 823,54 1 804,90
469 2 171,60 1 868,83 1 831,36 1 812,62
481 2 227,17 1 916,66 1 878,24 1 859,01
482 2 231,80 1 920,66 1 882,13 1 862,88
495 2 291,99 1 972,45 1 932,89 1 913,11
510 2 361,44 2 032,21 1 991,46 1 971,07
511 2 366,07 2 036,21 1 995,37 1 974,95
515 2 384,60 2 052,14 2 010,98 1 990,41
531 2 458,68 2 115,91 2 073,46 2 052,25
539 2 495,72 2 147,78 2 104,70 2 083,16
540 2 500,35 2 151,75 2 108,61 2 087,03
560 2 592,96 2 231,45 2 186,70 2 164,33
567 2 625,37 2 259,34 2 214,03 2 191,38
601 2 782,80 2 394,83 2 346,79 2 322,79
612 2 833,73 2 438,65 2 389,75 2 365,30
642 2 972,64 2 558,20 2 506,89 2 481,24
658 3 046,73 2 621,96 2 569,38 2 543,09
664 3 074,51 2 645,87 2 592,80 2 566,27
695 3 218,05 2 769,39 2 713,86 2 686,09
741 3 431,04 2 952,69 2 893,47 2 863,86
783 3 625,51 3 120,03 3 057,47 3 026,18
Source : http://www.freewarriors.org/salaires_enseignants.htm

Bon, j’avoue… je n’ai pas été satisfait (surtout par les sources, sujette à caution). Néanmoins, on peut d’ors et déjà faire quelques comparaisons et remarques. Déjà, pour un « agent d’entretien » (convention collective : Nettoyage industriel), le salaire le plus bas est de 1 096,99 € net – contre 1 161,50 € net – par mois pour 35h. hebdomadaire (pour un taux de 9,22 € / heure brut). Et là, faut l’avouer, ça fait pas bésef !

J’ai trouvé les infos suivantes directement sur le site de l’Éducation Nationale :

Tableau des rémunérations des professeurs certifiés
Situation Salaire mensuel net
minimum (1) maximum (1)
Stagiaire 1 584 € 1 584 €
Après 2 ans de carrière 1 666 € 1 666 €
Après 10 ans de carrière 1 805 € 1 913 €
Après 20 ans de carrière 2 365 € 2 543 €
Après 30 ans de carrière 2 543 € 3 026 €
Source :  www.education.gouv.fr

Ce tableau m’a tout d’abord plongé dans un abime de perplexité tant la différence entre la rémunération que l’on pouvait observer dans le précédent tableau sont différentes. Après quelques recherche, j’ai enfin eu l’explication ! La différence tient tout simplement aux primes et autres indemnités : indemnités ASH, activités péri-éducatives, études dirigées, heures de coordination et synthèse, surveillance cantine, indemnité de soutien scolaire…

A ce niveau là, on arrive à un salaire de 1 584 € net par mois pour un stagiaire bac +3 et sans vouloir polémiquer, ça me semble plutôt correcte… Et là, je ne parle même pas des heures supplémentaires ! En effet, nombreux sont les enseignants qui, en plus des heures de cours réglementaires, réalisent des heures supplémentaires. La grille de rémunération des heures supplémentaires s’étalent de 45 € pour un agrégé, de 35 € pour un certifié, et 22 € pour des heures d’animation. On est encore une fois très loin du tarif horaire de l’ouvrier en bâtiment !

Un troisième tableau permet de remettre les différents « types » d’enseignants en perspective :

Carrière : Profs des écoles,
profs certifiés
Profs agrégés Maîtres de conférences Profs d’université
début 1 342 € 1 423 € 2 068 € 3 000 €
> 10 ans
de 1 795
à 1 903 €
de 2 226
à 2 384 €
2 900 € 3 780 €
> 30 ans de 2 530
à 3 011 €
de 3 082
à 3 615 €
de 3 740
à 4 388 €
de 4 390
à 6 015 €
(Source : Salaires nets mensuels arrondis, hors primes, ministère de l’Éducation nationale, 2009)

Temps de travail :

Le salaire ça veut pas dire grand chose, ça dépend des heures travaillées ! Actuellement, le temps de travail d’un enseignant de collège ou de lycée est de 18 heures par semaine (devant les élèves). C’est, pour les professeurs certifiés, le seul élément fixe et clair relatif au temps de travail qui leur est demandé. Il a été fixé par une décret datant de 1950. A ce temps « en classe », on doit bien entendu rajouter un temps de préparation, correction et autres travaux préparatoire. On retient souvent le principe que pour 1h d’enseignement, 1,5 heures doit être consacré à la préparation : préparer ses cours, évaluer les élèves et actualiser ses connaissances dans sa discipline. Une simple multiplication nous ramène à 18 fois 2,5 heures (1 devant les élèves et 1,5 à la maison), soit 45 heures hebdomadaires.

Si on admet ce calcul, il reste toutes les vacances ! En général, la durée des vacances scolaires est la suivante :

  • à la Toussaint, une semaine ;
  • à Noël, deux semaines ;
  • au mois de février, deux semaines ;
  • au mois d’avril, deux semaines ;
  • l’été, environ neuf semaines à partir de la fin du mois de juin, la rentrée scolaire ayant lieu au début du mois de septembre.

Dès lors, si on ramène le tout sur 10 mois en incluant les 7 semaines de vacances, on arrive grosso modo aux 35 heures hebdomadaire.

Les enseignants ne sont pas payés pendant les grandes vacances ?

Le salaire d’un prof est calculé sur dix mois puis réparti sur douze afin de maintenir une mensualisation annuelle. OK ! Mais ça ne change pas grand chose dans l’absolue… il reste toujours qu’un enseignant avec 2 ans d’anciennetés touche au 1 666 € net par mois.

Il me semble important de repasser par une petite comparaison :

  • un ingénieur (BAC +5) ou un infographiste (BAC +3 / +5) avec deux ans d’anciennetés est rémunéré autour des 1 800 € net par mois…
  • un comptable (BTS ou BAC +2) avec 2-3 ans d’anciennetés sera rémunéré autour des 1 300 € / 1 500 € net par mois.
  • un magistrat du siège (BAC +7) avec 4 ans d’ancienneté sera rémunéré autour des 3 000 € net par mois (en incluant les permanences de certains week end)

Alors, ce que j’en pense ?

Mon ami – mon cher Christophe – est surement l’un des mecs le plus gentil et généreux que je connaisse ; mais, je suis loin de partager son opinion quitte à paraitre un « vieux react de droit mal dégrossi » (merci chérie pour le compliment…).  Sauf avoir tout faux, j’ai du mal à accompagner les enseignants dans leurs revendications syndicales tout du moins en ce qui concerne leur salaire et ceux malgré tout le respect que je dois à cette profession. Alors soit, l’enseignement est un travail à la fois difficile et au combien important ; il n’en reste pas moins nécessaire de se remettre en question.

N’allons pas par quatre chemins… Ses salaires sont tout à fait « raisonnables » si on les compare à d’autres professions bien plus difficile physiquement ou moralement. Sans pour autant prétendre que l’enseignant est un nantie, il n’en reste pas moins que leur fonction leur attribut bon nombre d’avantages que d’autres n’auront jamais ! Alors, on pourrait argumenter qu’il faudrait plutôt aligner les rémunérations et autres avantages par le haut au lieu de chercher à opposer un travailleur à un autre, mais cet argument est ridiculisé par la dure réalité des vies de chacun !

Une réflexion au sujet de « Quel est le salaire d’un enseignant en France ? »

  1. En algerie un enseignant au CEM (college) apres 26 ans de service sa paye est de 400 euros avec 22H par semaine en classe plus 2H de coordination avec 45 eleves par classe et 5 divisions 2 niveaux est ce que c’est normal!!!!!,????
    LA MAJORITE DES ENSEIGNATS EN ALGERIE SONT MALADE moi personnellement j’ai perdu 60p 100 de ma vision j’ai des accouphenes mais malgre tous ça je suis toujours en classe car je suis un miserable enseignant mes collegues de classe sont des richards j’ai eu mon bac en 1986 je voulu vivre honnete mais helas… merci de me lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>