Pour l’innovation… vous repasserez M. Apple !

Il faudrait être complétement isolé du reste du monde pour ignorer qu’hier, le 12 septembre, à eu lieux la grande messe Apple. Alors sans surprise, l’iPhone 5 a été annoncé ! Le plus simple pour résumer la « nouveauté » est de reprendre les Guignols de l’Info qui ont tout compris !

En même temps c’est tellement vrai… Finalement je suis vraiment déçu pas ce nouvel appareil. Mais laissons là ma conclusion et revenons sur les annonces d’Apple.

L’iPhone 5

L’iPhone 5 se différencie des anciens modèles de la marque par un écran plus grand, ainsi que des capacités techniques revues à la hausse. Il est entièrement réalisé en aluminium et en verre, le tout dans un poids plume de 112 grammes et disponible à partir 679 €. L’iPhone 5 est donc plus léger de quelques grammes que le Samsung Galaxy S III. Mais pour ce qui est d’un nouveau design, oups… pas pour cette fois pourrait-on ironiser !

Différence entre l'iPhone 4S et l'iPhone 5

Très franchement, bien que l’ensemble soit composé de matériaux plus noble que le sanpiternel plastique des Androphone, le format est bizarrement allongé et le côté 16/9 sur ce type d’écran est plutôt ridicule à mon sens. Ce nouvel écran affiche une diagonale et une définition soit supérieures à celles de l’iPhone 4S, mais la résolution reste identique aux modèles précédents. On passe de 640 x 960 pixels à 640 x 1 136 pixels, c’est-à-dire : la même chose mais au format 16/9. Ce « changement » correspond visuellement à l’ajout d’une cinquième rangée d’applications…

Alors soit, l’iPhone 5 embarquera un processeur A6 et une puce graphique deux fois plus performante que sa version 4S, ainsi qu’une compatibilité avec les réseaux 4G LTE. Cette nouvelle puce devrait améliorer l’autonomie et offrir 10 heures en lecture vidéo, 8 heures en navigation 3G et 8 heures en communication. Et… rien d’autre ! Le capteur photo reste de 8 mégapixels et filme toujours en HD 1080p et devrait être amélioré tout en offrant le mode « panorama ». Par contre, pas de puce NFC pour le paiement mobile sans contact ni de chargeur à induction qui aurait pourtant pue mettre une claque à la concurrence. Quant à la 4G, elle est pour l’heure limité au Royaume-Uni et à l’Allemagne.

L’autre « révolution » est l’arrivée du nouveau connecteur « Lightning ». Plus compact que son aîné, ce dernier se voit rejoint par le port casque qui bascule en bas de l’iPhone, laissant le bouton de marche/arrêt seul en haut. Adieu périphériques et autres supports prévus pour les anciens iPhone… Et si vous pensiez trouver un adaptateur dans la boite c’est bien mal connaitre Apple. Seule solution, acheter l’adaptateur signé Apple au prix de 29 € – oui ma bonne dame, rien que ça ! – dont on ne sait toujours pas si ce dernier assurera la rétrocompatibilité totale avec les anciens périphériques !

Les vraies nouveautés sont probablement à attendre plutôt du côté d’iOS 6, le nouveau système d’exploitation d’Apple qui sera disponible dès le 19 septembre, soit 2 jours avant le lancement de l’iPhone 5.

En gros ce que je retiens c’est que Apple a remis à jour le hardware de son mobile et sort un smartphone dont la puissance brute semble supérieur à la concurrence, ce qui est logique compte tenu du fait des calendriers de sortis ! Côté matériaux, l’iPhone reste un smartphone « classe » disons-le, tout en restant dans l’évolution des modèles précédents sans véritablement ce démarquer de la concurrence par des fonctionnalités « premium » ! Je termine quant même par une mention spéciale pour l’affichage en 3D que je trouver particulièrement réussi.

Bilan : pas de surprise, mais une mise à jour logique

Quels sont les nouveautés d’iOS 6 ?

MAPS : Apple a décidé de se passer des services de Google (exit Plan et Youtube) et  propose sa propre application de cartographie reprenant les cartes de TomTom, et vous permettra de survoler les villes en 3D, le résultat est plutôt sympathique mais rien de bien nouveau.

SIRI : L’assistant vocal d’Apple a été amélioré et débarque enfin sur le nouvel iPad.

FACEBOOK : le réseau social sera – à l’image de Twitter pour la version iOS 5 – pleinement intégré aux applications proposées par Apple. Il sera donc possible de partager des photos ou des articles sur Facebook.

PASSBOOK : une application qui vous permettra de conserver vos tickets (concerts, avions, train, réservation d’hôtel) directement sur votre iPad, iPhone ou iPod sans avoir à les imprimer. Cette application vous permet de centraliser tous ces tickets… Cette fonctionnalité risque fort de se limiter au marché US du moins pour un temps !

FACETIME : il vous est [enfin] possible d’utiliser le WiFi pour faire de la visio… Que dire de plus ! Passons !

MAIL : l’application a été repensée. Vous aurez la possibilité de vérifier vos nouveaux mails en balayant vers le bas pour actualiser. Egalement une liste VIP fait son apparition afin de filtrer vos mails.

GUIDED ACCESS : Un outil spécialement conçu pour les personnes ayant des troubles de la vue, de l’audition ou de mobilité. Cette fonction « Guided Access » permet d’utiliser une seule application en désactivant le bouton principal, et en limitant l’interaction tactile à des sections particulières de l’écran. Peut -être la seule vraie (r)évolution sur l’iPad.

Très franchement… je ne vois là aucune réelle « fonction wouaaa », rien de nouveau face à la concurrence ! La grande majorité des annonces faites par Apple concernant son nouvel OS fait référence à des outils depuis longtemps intégré sous Android et pour la plupart depuis Honeycomb (v. 3).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *