Polémique : la mise à jours d’Android

Logo : AndroidVoilà, ce que j’ai reçu comme epic fail virulent ce matin dans ma boite aux lettres avec un lien vers le site iGeneration, grand spécialiste d’Android à n’en pas douter ! Il est d’autant plus regrettable que cet article renvoi vers la source à l’origine, Tom’s Hardware (« Présence PC ») moins trollesque que iGeneration.

Voilà pourquoi je préfère Apple, je sais que pendant 2 ans je pourrais mettre à jours mon OS, ce qui n’est pas du tout le cas pour androïd. Chez Apple, l’iPhone 3GS sorti il y a plus de deux ans jusqu’aux modèles plus récent auront tous droit à iOS 5.

La durée de vie des terminaux sous Androïd est tout simplement ridicule !

A la lecture des différents commentaires, j’avoue avoir été surpris – et agacer – par certaines réactions de fanboy mais… faut l’avouer, les mises à jour d’Android c’est le bordel !

Les mises à jour d’Android… un vrai bordel !

Avant toute chose, le problèmes est bien réelle… Il est claire que bon nombre de constructeurs – ou pour être plus précis, de nombreux modèles – ne sont tout simplement pas mise à jour. Il suffit de regarder la liste des modèles Android sur les pages dédiés des opérateurs et en particulier la version d’Android pour se rendre compte que c’est quant même bordel !

Un petit rappel des différentes versions d’Android depuis 2010 s’impose :

  • Android 2.1 « Éclair », sortie en janvier 2010
  • Android 2.2.2 « FroYo » (Frozen Yogourt : Yaourt glacé), sortie en mai 2010
  • Android 2.3.9 « Gingerbread », sortie le 6 décembre 2010 orienté mobile
  • Android 3.2 « Honeycomb » sortie le 26 janvier 2011 orienté tablette ou TV
  • Androit 4.0 « Ice Cream Sandwich », version sortie en octobre 2011, unifiant tablette et mobile

Par exemple, le Samsung Galaxy S est sortie en juillet 2010 en version Android 2.1 « Éclair », il a été mis à jour régulièrement par Samsung depuis et viens d’ailleurs de recevoir sa mise à jour vers Android 2.3 « Gingerbread ». Alors qu’à côté de ça, vous avez HTC qui mène une politique de mise à jours… plutôt bancale (il faut que je reste poli). S’ajoute aux politiques de mise à jour des constructeurs, la mise à disposition en push par les opérateurs toujours aussi « bizarre » !

La gestion totalement chaotique des mise à jour est vraiment le point faible d’Android. Alors soit, des mises à jours sous la forme de ROM son régulièrement déployés et permettent de mettre à jour la plupart des modèles, mais je vois mal madame Michu tenter de mettre à jour son téléphone en récupérant une ROM ! A côté de ça, on pourrait d’ailleurs – dans une certaine mesure – faire les mêmes reproches quant à la dernière mise à jour d’Apple avec l’iOS.

Aha, merci Android ! Merci Samsung ! Et ma super Galaxy Tab, qui tourne toujours sous cette merde de FroYo, j’en fait quoi ? Je la balance ? Nooon. Je la laisse moisir dans un coin. Super.

Euh… la bêtise de la réflexion a faillis me laisser sans voix ! Quant M. Ronchonchon (c’est le voisin de pallier de Mme. Michu) a « choisi » – par l’acte d’achat – cette tablette, il l’a fait selon ce qu’il avait sous la main : une tablette de 7″ avec Froyo… Bah, aujourd’hui, M. Ronchonchon a toujours une tablette de 7″ avec les mêmes caractéristique qu’au moment de son choix… Pour finir, si M. Ronchonchon est si « mécontent » de cette merde de FroYo pourquoi n’a-t’il pas mis à jour sa tablette ? Une mise à jour existe pourtant !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *