Ne pas confondre « vote d’adhésion » et « vote de contestation »

Logo : carte de France

Logo : carte de France

Je ne sais pas pour vous mais des fois je me sens rattrapé par mon complexe de supériorité quant j’ai le bonheur d’écouter les autres et principalement nos illustres politiciens ! Néanmoins, que pensez des résultats des Elections Présidentiel 2017 ?

Pour mémoire, voici le résultat national du premier tour des élections présidentiel 2017

Candidats * Voix
Nombre % des inscrits % des exprimés
M. Emmanuel MACRON 8 657 326 18,19 24,01
Mme Marine LE PEN 7 679 493 16,14 21,30
M. François FILLON 7 213 797 15,16 20,01
M. Jean-Luc MÉLENCHON 7 060 885 14,84 19,58
M. Benoît HAMON 2 291 565 4,82 6,36
M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 1 695 186 3,56 4,70
M. Jean LASSALLE 435 365 0,91 1,21
M. Philippe POUTOU 394 582 0,83 1,09
M. François ASSELINEAU 332 588 0,70 0,92
Mme Nathalie ARTHAUD 232 428 0,49 0,64
M. Jacques CHEMINADE 65 598 0,14 0,18
Total 36 058 813 75,78 100,00%

Nota bene : le « parrainage » d’un candidat

11 candidats ça fait quant même beaucoup ! Mais alors comment sont validés les candidats aux élections présidentielles ? Dès 1976, la question d’une pré-sélection des candidats est évoquée pour écarter toute candidature fantaisiste et d’éviter de se retrouver avec un trop grand nombre de candidats.

Une règle simple a donc été instaurée : pour pouvoir se présenter, un candidat devra réunir – depuis 1976 – 500 signatures d’élus provenant d’au moins 30 départements différents (50 signatures maximum par département).

Ce système entraîne il est vrai des effets paradoxaux : il limite de moins en moins le nombre de candidats (l’élection de 2002 ayant constitué un record avec 16 candidats, et 17 pour 2012) et dans le même temps, des candidats représentant des millions d’électeurs risquent de ne plus pouvoir se présenter en raison des réticences de plus en plus grandes des élus à accorder leurs parrainages.

Pour résumé, seuls les élus peuvent apporter leur soutien à une candidature pour les élections présidentielles. Les élus qui peuvent « parrainer » un candidat sont :

  • les députés et les sénateurs,
  • les maires (maires délégués des communes associées, maires des arrondissements de Lyon et de Marseille),
  • les conseillers généraux des départements
  • les conseillers régionaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *