Mes prochaines lectures…

J’ai abordé très brièvement dans mon précèdent billet quelques livres que j’attends de pouvoir dévorer. Si l’intérêt pour vous, cher(s) lecteur(s), me semble plutôt limité, je vais reprendre ici mes prochains compagnons ! Cette liste de livre n’est qu’un simple pense-bête, rien de plus…

Après la fin de la trilogie du Vide de Peter F. Hamilton, le quatrième et dernier tome (?) d’Eragon de Christopher Paolini, la fin de la saga des Sept soleils de Kevin Anderson, ou encore le dernier tome – plutôt raté – de Hunger Games de Suzanne Collins faut bien l’avouer, il ne me restait plus que le cycle d’Honor Harrington de David Werber et la flotte perdue de Jack Campbell… et faut dire, je n’ai pas été déçu !

« Par-delà la frontière » de Jack Campbell

Jack Campbell, l’auteur de « La flotte perdue » en 6 tomes, a relancé le cycle avec une deuxième série, « Par-delà la frontière » :

1. Intrépide (paru le 22 mars 2012)

Le capitaine John Geary, dit « Black Jack », rescapé d’un sommeil de survie de cent ans, a réussi l’impossible : il a ramené chez elle la flotte de l’Alliance piégée au coeur de l espace ennemi des Mondes syndiqués, puis il a mis un terme à la guerre de cent ans qui opposait les deux puissances. C’est là que nous l’avons quitté à la fin de « Victorieux », le dernier livre de « La flotte perdue ». Mais une lourde menaces reste en suspens : au-delà des Mondes syndiqués se tapit une mystérieuse espèce non humaine qui est clandestinement intervenue dans la guerre pour conduire les hommes à s’entre-déchirer. Inquiet de la popularité du désormais amiral Geary, le gouvernement de l’Alliance lui confie la mission d’enquêter par-delà la frontière sur ces extraterrestres inconnus…

2. Invulnérable (paru le 23 nov. 2012)

Des vaisseaux qui atteignent un âge où leur fiabilité devient problématique, des ordres de mission aberrants, des subordonnés dont la loyauté n est pas toujours acquise : il n a pas fallu longtemps à l amiral John Geary pour comprendre que l Amirauté de l Alliance veut se débarrasser de lui après sa victoire contre les Mondes syndiqués. Les extraterrestres y prêtent d ailleurs volontiers la main. La rencontre avec les mystérieux Énigmas ne s est traduite que par des affrontements et voici que l armada spatiale d une nouvelle espèce rejette aussi toute tentative de communication et se déchaîne contre la flotte humaine. Aucun contact pacifique ne serait-il décidément possible? Mais peut-être l espoir viendra-t-il d où on ne l attend pas car, dit-on, l habit ne fait pas le moine. Invulnérable fait suite à Intrépide.

« Étoiles perdues » de Jack Campbell

Mais, il ne s’arrête pas là ! Jack Campbell ouvre un troisième champ de romans imbriqués, celui des « Étoiles perdues » dont le premier tome paraîtra aux éditions L’Atalante le 18 avril intitulé « L’honneur terni »

1. « L’honneur terni »

L’autorité des Mondes syndiqués s’effondre lentement depuis la victoire de l’Alliance. Partout éclatent sécessions et guerres civiles. Que deviendront ces « étoiles perdues » ?

Midway par exemple. À la tête de la rébellion, Gwen Iceni, la commandante en chef des forces spatiales, s’est alliée à Drakon, lui-même en charge des forces terrestres. Et tous deux n’ont d’expérience que celle de la dictature : défiance et trahison, intrigue et assassinat. Leur entreprise commune est-elle vouée à l’échec? L’ombre de Black Jackplane sur le système, mais le gouvernement de Prime, la capitale syndic, dispose sûrement d’une flotte encore assez puissante pour rétablir sa loi. Et que se passerait-il si les intraitables Énigmas revenaient? Il faut apprendre. Apprendre la confiance, apprendre l’humanité. Mais il reste peu de temps et le chemin est difficile pour ces chevaliers à l’honneur terni.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *