[Livres] “Hunger Games” de Suzanne Collins

Aux Etats-Unis – où The Atlantic a une rubrique « fiction de jeunes adultes pour adultes » –, Hunger Games est un véritable phénomène de société, à la hauteur de Harry Potter, de Twilight ou de Millenium.

En 2010, 4,3 millions des livres de la trilogie –dont le premier épisode est sorti en 2008– ont été vendus, et plus du double en 2012, avec 9,2 millions de ventes. Et rien qu’entre le 14 novembre 2011, jour où la bande-annonce de l’adaptation ciné a été mise en ligne, et début 2012, 7,5 millions de livres en plus ont été vendus.

Source : Slate.fr

Alors, je l’avoue… J’ai craqué ! Après avoir vu le film, j’ai eu envie de lire la trilogie à l’origine ! L’histoire se concentre sur une jeune fille de 16 ans, Katniss Everdeen qui vit dans des Etat-Unis futuriste apocalyptique. L’Amérique est divisé en 12 Districts sous le contrôle militaire d’une capitale appelée le Capitole. Après une guerre sanglante, le gouvernement de Panem organise, à la fois pour punir et distraire le peuple, des jeux télévisé appelés Hunger Games (littéralement « Les jeux de la faim ») ! Dans chaque District, un garçon et une fille entre 12 et 18 ans sont sélectionnés et emmenés dans une arène ou un seul pourra survivre !

Livre : COLLINS, Suzanne - [Hunger Games] 1. Les jeux

Livre : COLLINS, Suzanne – [Hunger Games] 1. Les jeux

Livre : COLLINS, Suzanne - [Hunger Games] 2. L'embrasement

Livre : COLLINS, Suzanne – [Hunger Games] 2. L’embrasement

Livre : COLLINS, Suzanne - [Hunger Games] 3. La révolte

Livre : COLLINS, Suzanne – [Hunger Games] 3. La révolte

Le thème d’une société autoritaire qui règne par la terreur en imposant un jeu “réalité” apporte des réflexions importantes sur une société décadente capable de s’amuser face à l’horreur d’un massacre ! L’oeuvre de Suzanne Collins est profondément anthropophage, elle vous accroche et ne vous lâche pas tant que vous n’êtes pas aux dernières lignes de sa trilogie. Suzanne Collins nous décrit avec beaucoup de détails et finalement crédible la vie de Panem, on s’y croirait vraiment. Elle nous met dans la peau de Katniss, en plaçant son histoire entre ses mains.

Mes premières peurs étaient de me retrouver avec un roman pour adolescent et, le style littéraire dans les premières pages m’ont fait craindre le pire… mais non! Malgré le thème “violent”, le style reste léger et rapide. On voit très vite se détacher le scénario du film… à croire que le livre a été pensé comme un préquel  à un blockbuster.

Si le premier tome décrivait le District 12 et la vie de Katniss avant de nous projeter dans les Jeux pour le plus grand plaisir de la foule, le tome deux permet de découvrir les autres districts et la vie et l’histoire des habitants de Panem. On découvre ainsi le fonctionnement politique du Capitale et des District. C’est ainsi que Katniss est entraîné malgré elle, dans les machinations du Capitol et du président Snow. Pour punir Katiniss et assurer la domination du Capitol sur les Districts, la présente militaire ce durcis et les exactions de l’autorité sur le peuple de Panem se multiplie. Et de nouveau les jeux…

Le troisième tome est pour moi le moins réussi de la trilogie. La révolte a éclaté et la jeune Katniss est littéralement emporté par la révolution. Ce roman est plus noir que les précédents et finalement plus dérangeant… Alors soit, la conclusion sous forme d’happy end est très hollyodienne, mais le tout, laisse un gout bizarre en mémoire !

Cette trilogie est réellement une bonne surprise. Le premier tome est sans aucun doute le meilleur, mais la trilogie reste très plaisante.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *