abcabcabc L’idiosyncrasie… et « Idiocracy » – Wighie…

L’idiosyncrasie… et « Idiocracy »

L’idiosyncrasie

L’idiosyncrasie est le comportement particulier, voire atypique, d’un individu face aux influences de divers agents extérieurs. Du grec ancien ιδιος (idios = « qui a un tempérament particulier »), σùν (syn = « avec »), et κράτος (kratos = « force, vigueur »). L’adjectif correspondant est idiosyncrasique et le concept général est parfois nommé idiosyncrasisme.
Bien qu’on puisse parler d’idiosyncrasie en termes positifs concernant un objet, une personne, une culture, etc., le mot est le plus souvent utilisé, dans les contextes de la médecine ou de la linguistique, pour qualifier des comportements troublants voire non souhaités.
(Source : post de Didier sur Facebook – 9 octobre 2011)

Bon sinon rien à voir (quoique), mais l’actualité et la ressemblance des deux mots m’on fait pensé au film « Idiocracy » :

Film : « Idiocracy », l’avenir de l’humanité ?

Réalisé par Mike Judge et avec Luke Wilson, Dax Shepard, Maya Rudolph…


IDIOCRACY 🙂 par –OTOMATIX–

Synopsis :

Affiche du film : "Idiocracy"Joe Bowers, l’Américain moyen par excellence, est choisi par le Pentagone comme cobaye d’un programme d’hibernation, qui va mal tourner. Il se réveille 500 ans plus tard et découvre que le niveau intellectuel de l’espèce humaine a radicalement baissé et qu’il est l’homme le plus brillant sur la planète… Pendant leur congélation le narrateur nous explique que le QI de la planète n’a pas cessé de baisser car les gens stupides se reproduisent plus que les gens intelligents trop préoccupés par leurs carrières. De pompom-girls en joueurs de foot ricains, on est arrivé à une population d’abrutis.

Sa critique :

Idiocracy commence mal, et honnêtement je m’attendais à une catastrophe. C’est bête et méchant, ça semble voler au raz des pâquerettes… un film con à l’humour américain gras genre American Pie. Mais est-ce bien le cas ? En définitive, il n’en ai rien ! Ce n’est pas un film exceptionnel mais l’idée est intéressante, et c’est surtout son scénario qui fait réfléchir. Alors bien sûre il y a quelque passage lourd, et certains personnages sont décalés mais ça reste un excellent film à réfléchir ! La plupart des scènes du film évoquent de manière détaillée l’avilissement et l’abêtissement de la civilisation humaine du XXVIe siècle. La majorité des gens sont gros, bête et la « culture » se réduit aux messages publicitaires !

Je n’ai qu’une seule chose à dire, allez voir ce film, soit on l’aime, soit on le deteste 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *