LEGO et CODI – La navette spatial et son satellite

Je suis papa de trois enfants dont deux, de 5 ans et – oh époque béni – mes deux grands s’intéressent [enfin] aux LEGO. Je parle ici des LEGO “classique” (City, Creator, Star Wars…). Alors, j’achète régulièrement des sets d’occasion – incomplet le plus souvent – de LEGO sur eBay ou sur leboncoin. Je parviens sans trop de difficultés a les compléter soit sur la base de mon stock personnel de briques, soit en achetant directement les pièces manquantes sur le site de LEGO. 

LEGO Creator – Réf. 31066 – La navette spatial et son satellite

La série LEGO Creator propose des kits 3-en-1 qui permettent aux enfants – et aux grands – d’utiliser les mêmes pièces pour créer deux modèles alternatifs pour un jeu supplémentaire (vous ne pouvez construire qu’un modèle à la fois). J’ai donc acheté avec le plus grand plaisir la navette spatial et son satellite (LEGO Creator – Réf. 31066) : 

Effectuez des missions spatiales audacieuses avec la navette spatiale, comprenant d’authentiques coloris blanc, noir et gris, de gros moteurs, un compartiment de chargement qui s’ouvre avec un bras robotique, un satellite avec des ailes qui se déploient et un cockpit pour figurines avec un toit teinté. Ce modèle LEGO® Creator 3-en-1 se transforme en station lunaire ou en explorateur spatial pour plus de missions dans l’espace. Inclut aussi une figurine.
Source : LEGO® – Instructions de montage

LEGO Creator - Réf. 31066 LEGO Creator - Réf. 31066

Le montage n’était pas très compliqué – rien à voir avec le château de la Reine des Neige (Réf. 41048) ou les instructions de montages était digne d’un petit bottin ! (701 pièces) – et on a réussi a le monter assez rapidement. La seule difficulté était surtout au niveau des réacteurs ou c’était un peut galère ! Avec 285 pièces, la navette spatiale mesure un peu plus de 9 cm de haut, 26 cm de long et 19 cm de large. Le bras se déploie pour larguer le satellite… très très réussi ! Le “rover” (véhicule explorateur) est franchement cool avec le cockpit qui s’ouvre et le bras de forage. 

Unboxing : LEGO Creator Réf. 31066 – La navette spatial et son satellite

Par contre, pas d’autocollant “Nasa” et j’aurais bien aimé un peu plus de pièce de finition, voir pourquoi pas, des roues pour l’atterrissage de la navette ! 

Il existe d’autres modèles :

Et… COBI 21076 – Space Shuttle Discovery

Jusqu’à présent, je n’ai jamais acheté de compatible LEGO malgré les offres alléchantes sur les sites d’import chinois. Faut dire que mes LEGO sont avant tout – et malgré ce que peux dire ma femme – à destination de mes enfants. Et, je l’admet bien volonté, j’ai une confiance toute relative sur la qualité générale des briques chinoises et en particulier sur l’absence de produit chimique dangereux !

Ceci dit, j’ai eu récemment l’opportunité de jouer avec la navette spatiale de chez COBI (COBI 21076 – Space Shuttle Discovery)Alors, ok… ce n’est pas une marque chinoise mais ça reste des briques emboîtables 😉

COBI est une société polonaise de fabrication de jouets situe à Varsovie dont le principal centre de production est à Mielec (Pologne). La société COBI est surtout connue pour sa fabrication de briques emboîtables (compatible LEGO) et occupe la troisième place au monde dans cette catégorie. On peut retrouver leur set sur des sites comme CDiscount ou Amazon

COBI ne copie pas les sets de la marque LEGO à la différence de nombreuses marques chinoises qui vont jusqu’à reproduire les boites et les instructions. En parcourant la page de COBI sur Amazon, on trouve surtout des modèles militaires de la seconde guerre mondiale. 

Avant toute chose, je n’ai rien contre – ou “pour” dalleurs – la marque COBI mais en toute franchise, le côté “militaire” n’est vraiment pas ma tasse de thé. Et enfin, le seul modèle que j’ai tenu en main est le “Space Shuttle Discovery”. Je n’ai pas eu le plaisir de l’assembler moi même mais j’ai quant même démonter et remonter quelques pièces pour ressentir le “clutch” (facilité avec laquelle les briques s’assemblent et tiennent ensemble) ; et j’ai trouvé ça très proche des “vrai” Lego. 

Cobi - 21076 - Space Shuttle Discovery

Cobi - 21076 - Space Shuttle Discovery

Avec 310 pièces, la navette spatiale mesure un peu plus de 13,5 cm de haut, 30 cm de long et 19 cm de large. La navette “s’ouvre” pour libérer sa charge utile… et on retrouve un satellite au bout d’un bras télescopique. Les aillerons de la navette spatiale son mobile et s’ouvre vers le haut et vers le bas. 

Le modèle de chez COBI (Réf. 21076) fait partie de la gamme “Smithsonian Museum” au même titre que : 

Ce set n’est pas une “copie” de la version Lego. Alors que la navette spatiale de LEGO – Réf. 31066 – fait partie de la gamme “Creator 3 in 1” et permet, avec le même set, d’obtenir trois modèles au choix ; la version COBI quant à elle, n’offre qu’un seul modèle de montage. Par contre, quant j’ai regardé le plan de montage, j’ai l’impression que certaines pièces ne sont pas tout à fait “compatible LEGO” mais bon, je suis loin d’être un spécialiste ! 

COBI Réf. 21076 – Space Shuttle Discovery

COBI Réf. 21076 – Space Shuttle Discovery

L’un dans l’autre, je trouve la qualité de l’ensemble plutôt correcte même si je trouve que le bras articulé n’est clairement pas un must du genre. Le montage de la version LEGO est plus solide et finalement moins “ship” ! Par contre, je trouve l’arrière – la partie des réacteurs et la queue – plus cool que la version LEGO. Pour le reste, le modèle LEGO reste mon préféré ! 

Pour conclure… 

Je pense que la marque COBI n’est pas un bon exemple pour juger de la qualité des briques compatibles chinoise. D’ailleurs la différence de prix entre le modèle LEGO et celui de marque COBI n’est franchement pas flagrant. Faut compter 27 € pour le modèle LEGO Creator (Réf. 31066) et 23 € pour le modèle COBI (Réf. 21076).

Loin de moi l’idée de dénigrer la qualité du modèle de chez COBI mais avec le modèle de marque LEGO, nous avons 3 modèles possible. Y a donc pas photo 😉

Et plus si affinités : 

Si 3 modèles ne vous suffisent pas, des passionnés ont créer plusieurs modèles alternatifs… et avec tout ça, ils ont mêmes partagé les instructions de montage : 

Voiture de sport et station 

Une petite navette et un buggy

Une voiture de course : 

Un vaisseau spatial 

Et mon préféré

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.