Le FnacBook en vente à 179€


J’ai eu l’occasion de tester le eReader de chez Fnac qui – à l’occasion de la fête des Mères – est passé de 199€ à 179€. Il est dorénavant vendu au même prix que le Sony Reader PRS-350. Doté d’une connexion 3G / Wifi et associé à la boutique du distributeur, le FnacBook avait de quoi séduire ! Mais malheureusement, ça ne suffit pas pour dissimuler les trop nombreux défauts de ce lecteur.

FnacBook : "Home" (page d'accueil) FnacBook : "Store" (boutique Fnac) FnacBook : affichage du livre

Voyons les spécificités de cette liseuse : mesurant 123 x 11 x 153 mm pour 240 g et un écran de 6 pouces, avec une capacité de 2 Go de mémoire interne et un slot microSD jusqu’à 16Go, le Fnacbook pourra contenir jusqu’à 10 000 ouvrages pour une autonomie de 8 000 pages tournées. Attardons-nous un instant sur le design de cette liseuse. Le produit est léger et malgré l’aspect plastique, on a plutôt une bonne impression quant on la tiens en main. Les couleurs – 3 nuances de gris, le jaune et le blanc – sont plutôt agréable et donne un aspect « mignon » à l’ensemble. Les 4 touches sous forme d’onglets permettent : d’activer ou de mettre en veille la liseuse, d’accéder à la page d’accueil, d’accéder à la bibliothèque, et enfin d’accéder à la boutique. Et dernier bon point, la FnacBook possède un accéléromètre plutôt concluant.

Maintenant côté interface, nous avons tout d’abord un écran – technologie SiPix – qui n’est pas très contrasté et surtout une interface tactile poussive. Mais c’est deux désagréments ne sont rien par rapport à la lenteur de l’appareil… une horreur… Je n’ai pas d’autre mot ! Pour tout dire, même mon Sony PRS 650 est plus réactif tout du moins sur les menus.

La « Home » permet d’accéder aux différentes fonctionnalités classique d’une liseuse. De ce coté rien de bien nouveau, nous avons 6 grosses icônes qui permettent d’accéder à la bibliothèque numérique (Books), aux signets et commentaires (Signets), à la librairie en ligne (Fnac Store), a MyFnac qui reprend vos différents achats et téléchargement, a différentes options (musiques, images, jeux…) et aux paramètres.

J’ai gardé le pire pour la fin si je puis me permettre… L’avantage de cette liseuse était son accès à plus de 80000 oeuvres directement depuis la boutique de la Fnac. En réalité, le « Store » est une véritable plaie que ce soit en wifi ou 3G ! L’ergonomie épouvantable de l’ensemble associé au manque de réactivité du tactile rend l’expérience pénible (je n’ai pas d’autre mot). Déjà que la création d’un compte en lui même depuis la liseuse est une véritable torture, la sélection et le téléchargement d’un livre est une horreur !

Petite vidéo de présentation du JournalduGeek :

En conclusion, si vous cherchez actuellement un reader, les readers Sony ou Bookeen sont de meilleures alternatives. Le Sony Reader PRS-350, à défaut d’être communicant, dispose d’un écran de grande qualité et d’une interface tactile par infrarouge réactive. Pour limiter le budget, le petit Cybook Opus (159€) est une valeur sûre qui ne décevra pas l’utilisateur souhaitant lire des ePub.

Le FnacBook a oublier !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *