La Science Fiction… qu’est ce que c’est ?

Inutile de vous le dire – la lecture des derniers post ne ferait que le confirmer – mon style littéraire préféré est ce qu’on appelle largement la SF (style prisé de tous les nerd et geek de la planète il est vrai)

La Science Fiction (ou SF.) est avant tout un genre littéraire qui a largement inspirer le cinéma avec des films comme Star Wars par exemple, mais aussi la bande dessinée, l’animation, les jeux videos, et même l’architecture ou la peinture… Genre littéraire à part entière, la « Science-fiction » est somme toute un terme récent. On a pendant longtemps utilisé des expressions comme « roman scientifique » ou encore « roman d’anticipation » (encore utilisé) afin de « classer » des œuvres tel que celles de Jules Verne ou de H.G. Wells.

Avant tout, il est important de faire la différence entre la « Science Fiction », la « Fantasy » et le « Fantastique » qui sont 3 styles littéraires à part entière… En plus, sous l’intitulé « Science Fiction » ont retrouve de nombreux « genres » comme le Cyberpunk, le (ou la ?) Hard Science, le Post-apocalyptique, le Space Opera, le Steampunk, ou l’Uchronie… pour n’en citer que quelques uns…

Le « hard science » par exemple est un type de roman ou l’aspect scientifique sou-tend l’ensemble de la fiction. La trilogie martienne de Kim Stanley Robinson (surtout dans Mars la Rouge) décrit l’envoi de la première mission de colonisation de la planète Mars, l’ensemble du premier tome reste parfaitement « crédible » et l’auteur n’hésite pas à prendre une dizaine de page pour décrire le « vaisseau » de nos explorateurs ou encore, le paysage et la géologie de Mars. Alors que les uchronies décrivent ce qui se serait passé si un élément du passé avait été différent ; par exemple, dans le monde que Stephen Baxter imagine dans ses deux tomes intitulés « Voyage », John Fitzgerald Kennedy n’a pas été assassiné et après le premier pas de l’homme sur la Lune, l’histoire voit la mise en oeuvre d’une mission habitée vers Mars.Dans « Science Fiction », il y a « science »… les mondes décrit doivent être cohérent et crédible… d’où la notion de « Sciences », et même si le futur présenté une régression des technologies.

Le Space Opera

Le space opera est un genre littéraire, souvent adapté au cinéma, faisant partie de la science-fiction. Ce genre littéraire mêle l’aventure, le romantisme et les voyages… interstellaires ; le space opera est souvent le théâtre de grandes batailles intergalactiques ou le destin fabuleux de quelques personnages font basculer des univers entiers.

Le space opera se déroule le plus souvent dans un futur « lointain » où l’homme maîtrise le voyage interstellaire. La science ou les technologies utilisés sont plus ou moins plausibles suivant la culture scientifique de l’auteur, la technologie n’est ici que le décor des événements. On y retrouve le plus souvent les thèmes de voyages interstellaires, de races d’extra-terrestres, et de confédérations ou empires galactiques.

Parmis les space opera, notons : Hypérion, Dune, ou encore Star Wars pour le cinema…

Le cyberpunk

Inauguré par le Neuromancien de l’écrivain canadien William Gibson, le cyberpunk décrit un monde en général assez peu éloigné de nous dans le temps et dont la technologie de l’information et de l’image est extrèmement développé. L’action se passe la plupart du temps dans le cyberespace, un mot d’ailleurs inventé par le prophétique Gibson.

Les romanciers spécialisés dans le cyberpunk extrapolent les technologies d’aujourd’hui en matière de construction, mode, informatique etc, et développe également les tendances sociales actuelles pour créer des mondes étranges, mais qui sont sûrement plus proche de notre futur réel que ne le sont les mondes de Vince, Van Vogt ou Silverberg.

Exemple de films cyberpunk : Blade Runner, Akira, Strange Days.

Livres cyberpunk : le Neuromancier, Conte Zéro…

La Fantasy, Heroic Fantasy

Ce genre est celui qui fait le plus appel à l’imagination, puisqu’il met en scène le plus souvent des mondes complètement inventés, des éléments et des personnages complètement originaux. Il ne nécessite aucune cohérence particulière avec notre monde quotidien, un passé existant, ou même avec un futur probable, ce qui permet aux auteurs de lâcher la bride à leur imagination et de faire surgir de notre passé, Elfes, Trolls et Géants… Le terme « médiéval » ne s’applique cependant pas à tous les cas, puisqu’il arrive que certains de ces mondes soient évolués. Les oeuvres de ce type comprennent un ou plusieurs des éléments suivants : magie, moyen-âge, créatures fantastiques, mythologie. La magie inclut bien sûr toutes sortes de phénomènes paranormaux tels que pouvoirs mentaux et invocations.

La Fantasy est pour moi un style bien à part, entre « Fantastique » et « Fiction »… Fondé par Tolkien et son Seigneur des Anneaux, ce genre se passe la plupart du temps dans un pseudo Moyen-Age peuplé de créatures légendaires, de sorciers et de barbares.

Quelques liens de site traitant du même sujet :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *