Je déteste le « Bit lit » !

D’accord, je suis pas vraiment la cible mais j’en ai marre des adolescentes qui s’amourache d’un loupgarou, d’un vampire (qui brille sous la lune), d’un Elfe ou d’un Troll (bah, faut pas être sectaire !). Mais si, vous connaissez ce genre de littérature… genre Twilight !

La bit lit (littéralement, « littérature mordante pour jeunes femmes ») est un sous-genre littéraire du roman d’amour et de la Fantasy urbaine. C’est un anglicisme composé de bit pour to bite (« mordre » en français), et lit pour literature (« littérature » en français), sur le modèle de l’expression chick lit, la littérature pour filles (« chick » étant un terme familier pour désigner les filles, les nanas, ou les nénettes). Cette dénomination lexicale n’existe pas aux États-Unis, c’est une invention française. Aux USA, on parle plutôt de « Paranormal romance ». (Source : Wikipedia)

Encore si ça pouvait être un petit peu plus hard, j’aurais peut être accroché. Mais non… Et si le style se cantonnait à la littérature, je n’aurais eu qu’à changer de rayon ! Mais, non… c’est que en plus ça envahis le cinéma et la télé ! Et en plus, ils nous refont le même coup que Harry Potter, le tome 4 en deux partie ! Allez, je vous fais le speech :

Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et de la voir renoncer à sa vie humaine ?

J’aime pas Twilight et pis c’est tout !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *