[Livre] “Gurvan – l’intégrale” de Paul-Jean HÉRAULT

Le Space Opera reste l’un de mes genres préféré en Science-Fiction et les éditions CRITIC ont eu la bonne idée de rééditer quelques roman de P.-J HERAULT. L’un des romans – ou plutôt la série de 3 romans – réédité n’est autre que les aventures du pilote Gurvan. Ainsi, cette intégrale – sortie en 2012 – regroupe les trois titres parus dans la collection « Anticipation » au Fleuve noir en 1987 et 1988 : :

  • Sergent-pilote Gurvan Gurvan
  • Les premières victoires.
  • Officier-pilote Gurvan – Durée des équipages : 61 missions…

Très franchement, cette série n’est pas de la première jeunesse et souffre peut-être d’un style un peu daté, mais la lecture n’en est pas moins agréable et distrayante ! Il ne faut pas s’attendre à un background très détaillé, il est largement survolé sans aucun détail sur la société, l’histoire ou la technologie. On “sait” que l’humanité a essaimé dans la galaxie et qu’elle est en guerre contre un ennemi humain dont on n’apprendra rien. La guerre se déroule à bord de gigantesque vaisseaux de combats équipés d’intercepteurs (Cf. BattleStar Galactica) ou les pilotes – des hommes mis au monde et élevés pour devenir des combattants – se battent chaque jours, missions après mission, pour un avenir qu’ils ne verront pas… 

Tout au long des trois tomes, on suit l’évolution de Gurvan, un jeune pilote parmi tant d’autre. On est loin du stéréotype du “super soldat”. Au contraire, tout au long des 455 pages des trois tomes, on découvre ses doutes, ses hésitations… Les combats spatiaux sont agréables à lire et très rapidement, on se laisse prendre au jeu. Attention néanmoins, nous ne sommes pas ici sur le même registre que le cycle de “Honor Harrington” de David Weber ou “La Flotte perdue” de Jack Campbell. “Gurvan” est beaucoup plus digeste, plus facile à lire. 

"Gurvan : L'intégrale" de Paul-Jean Hérault

“Gurvan : L’intégrale” de Paul-Jean Hérault

“Après tout, on est en guerre et ce n’est pas nous qui l’avons déclaré, notre génération en a seulement hérité. Et elle fait de son mieux pour tenir son rôle.”
Depuis des générations, un conflit implacable sévit entre la Terre et ses lointains descendants. Le front se trouve dans l’espace, et chaque planète, chaque forêt d’astéroïdes s’est changée en champ de bataille. Dans cette machine de guerre absurde qu’est devenue la société, les soldats génétiquement sélectionnés sont produits en série. Parmi eux Gurvan, simple pilote d’intercepteur, subit la dure réalité des combats. La perte des amis, la fatigue des missions qui s’enchaînent, les défaites et les victoires… la fraternité aussi. Et l’amour.
Mais quand la durée de survie des équipages ne cesse de se réduire, Gurvan pourra-t-il espérer voir un jour revenir la paix ?

Du grand Space Opéra, des personnages attachant pour lesquels on tremble chaque fois qu’ils partent en mission. Un excellent moment de Science Fiction militaire. En refermant ce livre, la première chose qui vous passera par la tête sera sans nul doute : “Arrrrf trop court, c’est déjà fini !”. Et c’est peut-être là, le vrai défaut de ce cycle… il est vraiment trop court. L’univers en arrière plan est trop léger. L’action se concentre sur nos 3-4 protagonistes et tout le reste est absent du récit. La fin du troisième tome arrive comme un lance pierre et termine l’oeuvre sans autres détails. P.-J. Hérault est coutumier du fait, tous ses livres souffrent du même défaut. 

Pour en avoir plus, vous pouvez également lire quatre autres romans de P.-J. Hérault qui s’inscrivent dans le même univers : 

  • “Raid Infernal” 
  • “Ceux qui ne voulaient pas mourir”  
  • “Hors-Normes” (Fleuve Noir coll. Anticipation n° 1890 – 1992)
  • “Le Loupiot” (Fleuve Noir coll. Anticipation n° 1849 – 1991)

Biographie de Paul-Jean Hérault

Né en 1934, Michel Rigaud, journaliste de profession, a débuté sa carrière d’écrivain en 1971 sous le nom de Paul-Jean Hérault avec deux romans d’espionnage. C’est en 1975 qu’il se lance dans la science fiction avec la série “Cal de Ter” publiée dans la mythique collection Fleuve Noir Anticipation. La trentaine de romans qu’il écrit par la suite le consacrent comme l’un des meilleurs représentants de la SF populaire française, aux côtés de Julia Verlanger ou G.-J. Arnaud. Avec la trilogie Gurvan, réunie ici pour la première fois, il nous livre un must du space Opera, un classique qui a fait de lui, aux yeux des fans du genre, l’égal d’un David Weber ou d’un Peter F. Hamilton.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.