Free Mobile menace les 3 opérateurs “historique”

Opérateurs mobiles français : Bouygue Télécom, Free Mobile, Orange, SFR

Opérateurs mobiles français : Bouygue Télécom, Free Mobile, Orange, SFR

Une véritable guerre est lancée depuis plusieurs mois entre les opérateurs historiques du mobiles et le dernier arrivé, Free Mobile. L’arrivée de Free sur ce marché risque à n’en pas douter de dynamiser le marché établi. S’il y a bien une chose acquise, c’est que Free Mobile n’aura pas pour objectif de recruter de nouveaux clients vu la nature du marché déjà saturé mais de capturer ceux des autres. Xavier Niel déclare que depuis 3 ans, les prix des opérateurs n’auraient baissé que de 10% et enfonce le clou :

« Avec une box, on appelle dans le monde entier pour 30 euros par mois. Sur le mobile, pour appeler son voisin, c’est 10 euros de l’heure. Est-ce légitime ? »

Free Mobile n’est pas encore arrivé sur le marché – et ce n’est d’ailleurs pas pour tout de suite – que déjà, il suscite, que ce soit de la part de ses concurrents mais aussi, plus surprenant de la part des clients de très fortes interrogations, inquiétudes ou espérances. Le combat entre Free Mobile et les opérateurs historique (Orange, SFR et Bouygue) aura bel et bien lieu !

« Les trois mammouths – Orange, SFR et Bouygues Telecom – ont pris l’habitude du luxe. Leurs salariés sont bien payés. Leur logistique est lourde, avec plus de 5.000 offres différentes pour Orange […] Ils ont attendu vingt ans pour s’apercevoir que leurs clients avaient des demandes. Nous essayerons au contraire d’être simples… »

La ligne directrice semble simple pour Free Mobile : proposer des forfaits à des prix qu’on imagine agressifs ! Mais, il ne faudrait pas sous estimé les MVNO qui ont connus au 2e trimestre 2011 une progression de plus de 700 000 abonnés. A n’en pas douter c’est dernier jouerons les petits trublions dans cette bataille de réseaux et d’offres mobiles. Et il est claire que cette progression commence à angoisser les opérateurs historiques déjà passablement refroidie par l’arrivée de Free Mobile.

Orange, SFR et Bouygues anticipent déjà l’arrivée de Free :

  • Chez Orange : le low cost (lol si si c’est possible !) en créant une nouvelle marque « Sosh » ;
  • Chez SFR : simplification à la carte avec ses offres « carrées » ;
  • Chez Bouygues Télécom : les prix bas avec une nouvelle gamme de forfaits « B & You » ;

Xavier Niel balaye non sans ironie les offres d’entrée de gamme de la concurrence : «B&You, une offre dont Bouygues a honte dans ses boutiques, reste chère et mal goupillée. Les offres de SFR, si elles sont Carrées maintenant, c’est qu’elles étaient de traviole avant ?».

La pression est donc montée d’un cran en cette rentrée. Les prochains mois promettent une bataille féroce qui devrait sans doute bénéficier au consommateur.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *