[Comparatif] Google Nexus 10″ / iPad 4

A chaque nouveau modèle d’Apple, chacun va de sa comparaison… et là, nous avons pour novembre la sortie du l’iPad 4 – successeur du nouvel iPad – et de la Google Nexus 10. Les comparatifs ne vont pas cesser de pleuvoir, alors je m’y met aussi !

La Google Nexus 10 (Samsung)

Petite précision néanmoins, je n’ai malheureusement pas eu la chance de prendre en main la tablette d’Android. En effet, les réseaux de distribution sont plus restreint. Par contre, la boutique SFR a eu la gentillesse de me prêter quelques minutes l’iPad « Retina ».

Design, première impression :

Bien sûr, c’est une lapalissade, mais la quatrième génération d’iPad ressemble encore à un iPadL’iPad Retina – ou l’iPad 4 –  est une [simple] mise à jour du Nouvel  iPad sortie à peine 7 mois plus tôt : format 4/3, finition impeccable en aluminium et verre. Quant à la tablette Google Nexus conçue par Samsung, elle ressemble beaucoup au Galaxy Tab 10,1″ : format 16/9, coins arrondis et texture en plastique mat noir…

En ce qui concerne le poids et l’épaisseur, la Google Nexus 10 parvient à faire mieux que l’iPad Retina avec respectivement une épaisseur de 8,9 mm contre 9,4 mm, et un poids de 603 g. contre 652 g. pour l’iPad Retina. Une petite différence soit, mais qui devrait faire beaucoup à l’usage !

Côté design, Apple avec le choix des matériaux, arrive à donner à l’iPad un aspect plus solide que le look « plastique » de la Google Nexus 10. Google a choisi un design tout en rondeur, dans l’ensemble la forme est plus douce puisque chaque arête a également une courbure. Personnellement, j’aime bien l’arrière de la tablette que je trouve plutôt réussi même si je regrette le cerclage aluminium de l’iPad… mieux finis !

Affichage

L’iPad « Retina » est doté d’un écran de 9,7 pouces LCD IPS multitouch capacitif avec une résolution impressionnante de 2048 x 1536 pixels et une densité de 264 pixels par pouce (ppi). Il offre une étonnante clarté visuelle par rapport aux normes des tablettes, avec des couleurs fortes et vives et des bons niveaux de luminosité.

Le Nexus 10 dispose d’un écran LCD « Super PLS » de 10.1 pouces avec une résolution stupéfiante de 2560 x 1600 pixels et une densité de 300 ppi. L’écran Retina était bien l’un des derniers avantages majeurs d’Apple sur la concurrence dans le secteur des tablettes, le Nexus 10 parvient à faire mieux et offre une qualité d’affichage hallucinante !

Stockage

Rien ne change pour Apple, l’iPad est disponible avec 16 Go, 32 Go ou 64 Go alors que le Nexus 10 est décliné en deux variantes de 16 Go et 32 Go. Il est regrettable que Google est refusé – pour des questions de licences – d’intégrer un support de cartes microSD. Dommage !

Interface

L’iPad Retina est accompagné de l’iOS 6 qui malgré les 200 nouveautés annoncées n’a pas réellement évolution depuis la version 4. Aussi efficace soit-elle, l’interface d’iOS commence sérieusement à dater et marque un sérieux coup de vieux face à « Jelly Bean » qui ne cesse de s’améliorer d’une version à l’autre ! Comme je l’ai indiqué plus haut, iOS est pour moi la quintessence de l’interface vieillotte : une rangée d’icone sur fond statique ! La personnalisation d’un iPad se limite au choix du fond d’écran et puis c’est tout !

A l’inverse, Android 4.2 « Jelly Bean » offre un niveau de personnalisation quasi-infinies. Même si le principe reste sensiblement identique – une série d’icone aligné sur une grille – Android permet d’ajouter les fameux widgets et offre une multitude de launcher qui permet de transformer l’interface selon ses envies et goûts du moment !

La nouvelle mouture d’Android, « Jelly Bean » 4.2,  supporte le mode Photo Sphere Camera permettant de réaliser des photos panoramiques à 360 degrés, le multi-utilisateurs et l’affichage sans fil sur un écran tiers (via un adaptateur « wireless display » vers HDMI). Google introduit un nouveau clavier virtuel (proche du Swype), le mode « Daydream » qui permet d’afficher du contenu (de vos albums photos ou de Google Currents) quand le terminal est en charge, un menu de paramètres rapide accessible depuis le volet de notifications…

L’App Store d’Apple propose pas moins de 270 000 applications optimisé pour tablette. Pour Android, les choses sembles plus « compliqué », le Google Play est loin d’égaler le nombre d’applications pour tablette.  La réactivité de la communauté et de la nouvelle offre Google Nexus, je suis près à parier que la tendance va s’inverser très rapidement !

Conclusion :

Lorsque l’on compare des tablettes haut de gamme Android comme le Nexus 10 au dernier iPad d’Apple, on en revient toujours à la même chose : si vous aimez la façon dont Apple fait les choses (son écosystème, son interface, ses services) alors l’iPad est évidemment le choix pour vous.

Au contraire, si vous préférez des tablettes plus grandes, alors le Nexus 10 représente la meilleure tablette Android de 10 pouces sur le marché grâce à son superbe écran et sa très haut haute puissance de processeur.

Quelques vidéos « d’usage » :

Spécification techniques :

Google Nexus 10 iPad « Retina » (4°)
OS Android 4.2 « Jelly Bean » iOS 6
Taille 263,9 x 177,6 × 8,9 mm 241,2 x 185,7 x 9,4 mm
Poids 603 g 652 g. / 662 g. (version 3G)
Ecran PLS avec Corning Gorilla Glass 2 IPS
Résolution 2 560 × 1 600 (300 ppi) 2 048 x 1 356 (264 ppi)
Processeur Dual-core A15 Exynos 5250 de 1,7 Ghz
avec 2 Go de mémoire RAM
Dual-core Apple A6X de 1,2 Ghz
avec 1 Go de mémoire RAM
Graphique GPU Mali T604 GPU PowerVR SGX 544MP4
Mémoire 16 Go / 32 Go 16 Go / 32 Go / 64 Go
APN 5 Mpx
avec Flash LED
5 Mpx de ƒ/2,4
avec Flash LED
Caméra 1,9 Mpx 1,2 Mpx
Connectique WiFi 802.11b/g/n dual band (MIMO + HT40)
Bluetooth 4.0
Wifi 802.11b/g/n dual band
Bluetooth 4.0
Autonomie 8h. / 9h. (9000 mAh) 10h. (11486 mAh)
Extensions GPS, NFC, Micro HDMI, Micro USB 2.0Accéléromètre, Baromètre, Magnetomètre, Gyroscope, Lumière ambiante GPS (uniquement sur le modèle 3G)Accéléromètre, Magnetomètre, Gyroscope, Lumière ambiante

Sur le papier et en vidéo, la Google Nexus 10 est la meilleure tablette disponible actuellement ! Un seul défaut pour moi : l’absence de port micro SD.

Pour rappel : la présence d’un port microSD nécessite le paiement d’une licence de grosso modo 15$ à Microsoft, c’est pourquoi Google évite d’intégrer ce genre de dispositif à ses Nexus : ça permet de réduire les coûts.

1 Commentaire

  1. wighie (Auteur de l'article)

    « Stock ÉPUISÉ »… que ce soit pour la version 16 ou 32 Go ! Un succès vraisemblablement !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *