Choisir sa tablette tactile

[Choisir ?!]Il y a des discussions récurrentes autour d’un Morito : “Chocolat blanc ou noir ?”, “Desserts ou fromages ?”, “Peugeot ou Citroën ?” (pour celui-là je suis pas sûre). Pour les geeks, on aura systématiquement droit à LA grande question : “Apple ou Microsoft ?” ou plus récemment, “iOS ou Android ?” ! Et, immanquablement, on finit toujours par me tapoter l’épaule et me poser finalement la seule vrai question : Quel tablette dois-je prendre ?

Avant tout, écartons tous les grincheux qui prétendent que la tablette c’est l’iPad et pis c’est tout ! J’ignore si le “fanboy” est une maladie contagieuse, mais là, rien à faire… le cas est désespéré ! Mais à tous les autres, j’espère que ce billet pourra vous servir ! 

Allez… Mode publicité… Imaginez une petite musique et…

Nomade, pratique, simple d’utilisation, toujours disponible, offrant une immense variété de possibilités, la tablette tactile est le compagnon idéal pour votre quotidien… la tablette est sans conteste la révolution multimédia des vingts dernières années ! Musique, internet, vidéo, réseaux sociaux, et autres applications en tout genre… avec une tablette tactile, vous n’aurez que du bonheur à portée de doigt… Laissez-vous toucher !

Pour reprendre les paroles d’un autre : “Ceci est une révolution !”… ça le fait, non ? On va dire que vous êtes convaincu et que vous en voulez une ou que vous voulez remplacer votre “vieille” tablette… reste à savoir laquelle ? Comme pour tout appareil électronique – c’est amusant comme le mot “électronique” sonne vieux ! – c’est souvent “l’usage” qui déterminera le choix  !

Une tablette ? Qu’est ce que je vais en faire ! 

En 2013, les plus optimistes annonçaient que la tablette concurrencerait sans nul doute l’ordinateur “domestique” avant la fin de la décennie et remplacerait le PC portable à n’en pas douter ! Disons le tout de suite, ce n’est pas le cas… ou pas tout à fait ! Le marché mondiale des tablettes connait d’ailleurs depuis trois ans déjà un net ralentissement et continuer d’enchaîner les trimestres consécutifs de baisse des ventes. Malgré tout, la tablette reste pour des besoins spécifiques, la solution la plus souple et la mieux adapté ! Il ne me viendrait pas à l’idée de mettre un PC portable entre les mains de ma chère maman qui ne saura pas quoi en faire. Par contre, l’approche tactile est moins effrayante et offre une simplicité d’usage plus adaptés ! Et ça na pas loupé, ma mère utilise une tablette tactile depuis 3 ans et ne cesse d’ajouter de nouveau usage à ses habitudes. 

Alors qu’est ce qu’on peut faire avec une tablette ? Répondre à cette question est plus compliqué qu’il n’y parait, mais tout le monde s’accorde sur le fait que la tablette est avant tout destiné à la consommation de média ! Pour certains, ce sera juste un appareil pratique pour “consommer” de l’internet (mail, sites de contenu…) depuis son canapé (ou de son lit, n’est-ce pas chérie !). Pour d’autres, la tablette sera un compagnon idéal pour visionner des photos et regarder des vidéos. Et pour d’autres encore, la tablette remplacera avantageusement – dans une certaine mesure tout du moins – l’ordinateur portable dans le cadre familial ou en déplacement (transport en commun, train…). Ah, et j’oubliais, certains verront la tablette comme la “console” idéale pour du casual game (l’approche tactile rendant l’immersion plus “direct”). Dans ce domaine, les « gamers » trouveront autant leur compte que les débutants avec des titres grand public, des jeux proches de l’expérience console et de vieux hits puisés dans le catalogue des éditeurs.

La tablette est utilisée [et utile] pour les activités suivantes :

  • Communiquer avec des proches et/ou collègues
  • Consulter des sites d’informations et actualités 
  • Lire la presse ou des livres électroniques
  • Consulter les réseaux sociaux 
  • Consommer du contenu multimédia (musiques, films)
  • Effectuer des opérations bancaires et des démarches administratives 
  • Acheter des produits ou services en ligne 
  • Jouer en ligne 
  • Gérer un site ou blog personnel 

A noter qu’aujourd’hui, le marché des tablettes se divise en deux catégories : les “classiques” (un écran tactile sans clavier ni souris) et les “détachables” ou “tablettes hybrides” (comprenant un clavier détachable). 

Choisir la taille de l’écran :

La taille de l’écran est le critère de choix le plus simple a appréhender. Les tablettes tactiles se différencient, au premier regard, par la taille de leur écran et c’est principalement ce point qui aura un impact direct sur l’encombrement de l’appareil et dans une certaine mesure, déterminera votre usage

On pourrait classer les différentes tablettes en deux familles. D’un côté, les tablettes dotées d’un grand écran (9-10 pouces, soit 23-25 cm environ) ; et de l’autre, les tablettes plus petites (7-8 pouces, soit 17 à 21 cm et des brouettes). J’entend déjà les pinailleurs me houspiller d’un majeur rageur et de me citer l’exemple de l’iPad Pro 12″ ou des “phablettes” de plus de 6 pouces… Mais, très franchement, une “tablette” de 12 pouces – c’est à dire d’une diagonale de plus de 30 centimètres – c’est, pour moi, destiné à d’autres usages ! Et pour le cas des grandes phablettes, bah… c’est des smartphones ! Je n’ai rien contre… je possède d’ailleurs une tablette Galaxy Note Pro 12″ – plus très jeune j’en convient – et un magnifique Galaxy S8+ ! 

Revenons à nos moutons ! Il faudra donc dans un premier temps choisir la taille de l’écran. Une tablette de 7 ou 8 pouces sera plus légère et plus facile à transporter, alors que sa grande sœur de 9-10 pouces – se rapprochant plus du format A4 – offrira une diagonale plus agréable pour la vidéo, la lecture de BD ou de journaux / magazines par exemple. Pour aller plus loin sur cette question, je vous invite à (re)lire un ancien billet : “Mmmh… bizarre comme la taille peut compter… parfois !

Cette question de format est un vrai sujet car elle aura un réel impact sur vos usages, mais également aux besoins que vous ne manquerez pas de vous créez ! Maintenant que j’utilise une phablette de 6.2″, ma ch’tite Lenovo TAB3 8 Plus, un iPad Pro de 9.7″ – format 4:3 – et de mon vieux Galaxy Note Pro 12″ … Le choix est – je vous l’assure – pas si simple que ça !

Chaque taille… un usage ! Ainsi, le format 8 pouces est idéal pour lire des ebooks ou accéder rapidement à mes mails, tweeter, allez sur les réseaux sociaux, ou d’autres tâches comme la consultation ou la mise à jour de mon agenda, la prise de notes rapide…

Il n’en reste pas moins vrai que l’ensemble de ces tâches peuvent sans problème être réalisé depuis une tablette plus grande ; mais par contre, la lecture de vidéo, la consultation de documents (bandes dessinées ou des magazines au format A4 comme “Marmiton”…) ou tout simplement l’édition de documents sont plus facile sur une tablette plus grande… c’est justement là, le choix !

Le choix… oui et non ! En plus de la taille de l’écran, il existe grosso modo deux formats d’écran ; le 4:3 et le 16:9. Si le format 4:3 ne vous convient pas, vous pouvez d’ors et déjà fait une croix sur iOS et les produits Apple. Il ne vous restera plus que les tablettes Android ou Windows !*

Et les 7 pouces ? Le format 7 pouces va sans nul doute disparaître du marché. L’amaigrissement des bordures fait que l’encombrement des tablettes 7 ou 8 pouces est franchement kif kif… alors autant choisir une tablette 8 pouces. 

Table de conversion pouces / cm pour la taille des écrans
Diagonale en pouces Diagonale en cm Largeur x Hauteur (cm)
5″ 12,7 cm 11,1 x 6,2 cm
6″ 15,2 cm 13,3 x 7,5 cm
7″ 17,8 cm 15,5 x 8,7 cm
8″ 20,3 cm 17,7 x 10 cm

Le système d’exploitation, les différences ?

Cette question est sujet à polémique et troll en tout genre, mais je vais essayer de ne pas être trop partisan ! Avant toute chose, le système d’exploitation – appelé aussi OS – est le coeur (ou noyau) qui fait fonctionner l’ensemble des applications. Chaque système d’exploitation est fourni avec sa propre “boutique d’applications”. Il existe plusieurs OS plus ou moins mature et possédant chacun ses particularités ; mais encore une fois, je vais me contenter de lister les plus accessible au grand public : 

  • iOS par Apple est disponible sur les iPad et les iPhone. iOS intègrent l’AppStore qui offre l’accès à des milliers – millions ?! – d’applications. 
  • Android par Google est disponible sur la majorité des tablettes et sur une multitude de smartphone. Android offre également des milliers d’applications gratuites ou payantes via l’App Store. A noter qu’Android permet une grande souplesse d’utilisation notamment grâce à un concept de personnalisation et de fonctionnalités étendues plus à même de convenir à un public “avancé” ;
  • Windows par Microsoft est disponible sur des tablettes et des hybrides. Ce système d’exploitation permet, et c’est son gros point fort, d’installer tous les logiciels classiques de Windows mais aussi les applications du Windows Store. Microsoft propose d’ailleurs sa gamme de tablettes identifié sous la marque Surface qui a trouver sa place surtout auprès des professionnels au vue des tarifs ; 

En ce qui concerne iOS ou l’Android c’est franchement une question de goût. Il n’existe rien que vous ne puissiez faire avec l’un ou l’autre ! L’offre d’applications et ce, quelques soit le domaine, est pléthore et vous trouverez sans nul doute votre bonheur aussi bien chez iOS que chez Android. 

Comme je l’ai rappelé un peu plus haut, j’utilise régulièrement les deux plateformes et j’ai toujours trouver une application répondant à mes besoins et bien souvent, c’est la même application sur les deux supports ! Il existe bien entendu des différences mais pour un usage “classique”, je peux vous l’assurer… vous ne les verrez pas ! 

Capacité de stockage

Les capacités de stockage des tablettes tactiles sont, là encore, très variables d’un modèle à l’autre ! Aujourd’hui, l’espace de stockage s’étale de 16 à 256 Go. Dans tous les cas, considéré que le modèle 32 Go est un minimum… les 16 Go sont tout simplement à oublier ! Depuis les premières tablettes, l’espace mémoire nécessaire à l’installation des applications a connu une prise de poids digne d’un éléphant ! Facebook par exemple, vous demandera près de 450 Mo d’espace libre. 

A noter que certaine tablette – exceptés les modèles d’Apple – possède un lecteur de cartes Micro SD/SDHC ; il est alors possible d’étendre de manière significative l’espace mémoire de votre tablette en y insérant une simple carte micro SD pour quelques euros. Vous disposerez dès lors d’un espace mémoire étendu qui fonctionnera comme une clef USB lorsque vous connecterez votre tablette à votre ordinateur.  

Une tablette “communicante”

Si toutes les tablettes tactiles embarquent un accès Wifi et Bluetooth, certains modèles permettent d’insérer une carte SIM – et avec la souscription d’un abonnement supplémentaire auprès de son opérateur mobile – offrant ainsi la possibilité de se connecter partout. 

Personnellement, je ne vois plus d’intérêt a posséder une tablette 3G/4G. Souvent plus cher à l’achat et nécessitant de toute manière un abonnement supplémentaire, je préfère “partager” ma connexion depuis mon smartphone et permettre à ma tablette de s’y connecter librement. Vous n’y verrez pas différence notable sauf peut-être une autonomie moindre sur votre smartphones et dans une moindre mesure sur la tablette. 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.