[Billet d’humeur] « Apple ne peut pas développer pour le reste du monde »

100% Troll ApprovedJe viens de lire l’article « Apple ne peut pas développer pour le reste du monde » sur le site du 01Net, et… j’ai bien ri ! Avant de commencer, je l’avoue cet article est un énorme troll ; mais traduit néanmoins ce que je pense des brevets en général et de l’attitude de certaines sociétés en particulier !

Le patron d’Apple était avant-hier l’invité de la célèbre conférence D10 du Wall Street Journal. Un entretien au cours duquel il est revenu sur différents sujets majeurs, comme la guerre des brevets qui oppose notamment son entreprise à Samsung.

[Lire la suite sur le site 01Net]

Cet article reprend les propos de Tim Cook lors de la devant conférence D1 devant Walt Mossberg et Kara Swisher. Pour Tim Cook les choses sont simples :

  • Apple n’a eu de cesse d’innover et les autres [méchants concurrents] se contentent de « voler » et de mettre leur nom dessus !
  • A l’inverse, Apple ne copie personne et pour preuve « Quand vous regardez ce qui nous est reproché, la grande majorité de ces plaintes concernent des brevets essentiels sur des standards. » (Tim Cook)

Amusant comme dualité, non ?

Il est intéressant d’ailleurs de revenir sur ce que « reproche » réellement Appel à Samsung, HTC, Motorola…  Apple reproche à Samsung de violer une dizaine de ses brevets. La marque à la pomme accuse Samsung d’avoir entre autre imité le design de ses produits et de son interface graphique. Apple fait ici  allusion à la rangée d’icônes que l’on retrouve en bas sur iOS et sur l’interface TouchWiz de Samsung. En d’autres termes, l’essentiel de ses brevets concerne le « form factor » des produits Apple :  la forme rectangulaire, les coins arrondis, l’affichage des icônes, de copier les gestes de l’iPhone pour effectuer des actions comme le zoom ou le scroll…

Sur cette base, les avocats d’Apple ont par exemple, réussi en Allemagne et en Australie ont fait interdire de vente la Galaxy Tab 10.1 et le Galaxy S2. Il est néanmoins importants de souligner que toutes les charges retenues contre le constructeur coréen ont été levées.

De son côté, Samsung contre attaque en mettant en avant la violation de brevets technologiques qui touchent au fonctionnement même des appareils mobiles. Ces brevet incluent par exemple : la possibilité de recevoir des appels téléphoniques tout en surfant sur internet, l’amélioration de l’envoi des messages textes avec des pièces attachées, la réduction des interférences entre les appareils mobiles et l’augmentation de l’efficacité des réseaux mobiles…

Ainsi, voilà comment on pourrait résumer la « guerre » qui oppose Apple et Samsung : Apple reproche à Samsung d’avoir copié le design de ses produits tandis que Samsung contre-attaque en accusant le groupe américain d’avoir violé des brevets technologiques qu’il détient.

La partie la plus amusante (ou pas) est clairement cette phrase : « Les brevets essentiels d’un standard nécessitent une certaine responsabilité de la part de la personne qui les détient : et notamment d’en octroyer une licence de façon juste et raisonnable. » 

Cette citation me laisse un tantinet sans voix… voici ce que j’en comprend :

Je suppose qu’un brevet ne devient « essentiel » qu’après d’importante recherches et en tout état de cause assez innovant pour venir bousculer « l’ancien standard » et finir par le remplacer ? Dès lors, j’ai du mal à comprendre la logique… si le brevet est assez innovant pour s’imposer à tous, en quoi de ce fait, le détenteur de ce dernier ne pourrait pas se voir rémunéré de façon honnête. Ou tout du moins, en quoi cette invention aurait une « valeur » intraséquement plus faible que la dimension d’un objet ou la forme de ces coins arrondis ?

Bon, je ne résiste pas à l’envie de vous faire un copier/coller d’un commentaire :

Alors la connexion 3G c’est essentiel, on ne PEUT PAS faire sans… D’accord. Par contre, glisser pour déverrouiller, c’est le fruit d’une recherche poussée, et le gars qui a eu l’idée de coller ça sur l’iPhone (je ne me mouillerai pas en disant qu’il l’a inventé, je n’en sais rien et je refuse donc pour le moment d’appeler ça ainsi), ou encore le scroll dans une galerie…
Mais QU’EST-CE QUE C’EST QUE CETTE BLAGUE ?! Dire qu’on appelle ça du développement…
Apple s’inspire de la concurrence (cf barre de notifications, entre autres), mais crie au plagiat pour une fonction on ne peut plus basique…

Et, Tim Cook enfonce le clou : « C’est un argument économique […], Apple n’a poursuivi personne à propos d’un brevet essentiel sur un standard que nous possédons, car nous pensons que c’est fondamentalement mauvais de le faire. » Qu’Apple n’hésite pas… je préfère voir deux sociétés se battre sur des questions de brevets technologique que sur la forme d’un icone et l’arrondi d’un bouton !

Je vais reprendre – une fois n’est pas coutume – une citation de Steve Jobs de Picasso : « Good artists copy, great artists steal » qui se traduit par « les bons artistes copient, les grands volent » !
http://www.youtube.com/watch?v=CW0DUg63lqU

Ridicule est le mot de la fin !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *