Amazon Kindle : quatre nouveaux modèles pour dominer le marché ?!

Comme prévu, Amazon a annoncé hier – jeudi 29 septembre 2011 – sa nouvelle gamme de terminaux de lecture. Au total, ce sont 4 nouveaux modèles qui constituent désormais la gamme Kindle, de 79 $ à 199 $. Et c’est clairement ce dernier point qui a été unanimement souligné à raison !

« Nous construisons des produits premium au prix du non-premium » a commenté Jeff Bezos.

On assiste clairement à une offensive – déclaration de guerre ?! – d’Amazon qui avec leur nouvelle gamme de lecteur souhaite venir bousculer la concurrence. L’opération de communication autour de la nouvelle gamme de Kindle(s) n’a pas tardé ! L’ampleur de cette campagne ira croissant à l’approche des fêtes de fin d’année, période faste pour Amazon ; et le prix de vente de 79 $ sera clairement mis en avant. 79, 99 et 199 $… mais que ce cache derrière cette grille tarifaire !

Les nouveaux produits Kindle

Le Kindle…

Amazon frappe fort avec une liseuse epaper entrée de gamme au prix annoncé de 79 $. A ce prix là, vous n’aurez que le stricte nécessaire : pas d’interface tactile, pas de clavier et un écran E-Ink Pearl de 6 pouces. L’appareil ne pèse que 170 g et son épaisseur ne dépasse pas les 9 mm (pour être précis : 166 x 114 x 8,7 mm). De quoi l’emporter facilement partout, avec une autonomie annoncée d’un mois ! Ce nouveau Kindle intègre 2 Go de mémoire interne, de quoi stocker environ 1 400 livres électroniques. Il dispose également d’une connectivité Wi-Fi 802.11n qui lui permettra d’accéder à la boutique d’Amazon (accès direct en livres, journaux et magazines).

Mais… y a toujours un « mais » me direz-vous… le Kindle est incompatible avec les formats ePub et le lecteur pourra uniquement télécharger du contenu en passant par les services de vente en ligne de son constructeur. Et là… heu… moi je dis non !

Le Kindle (version 2011) est vendu 79 $ outre-Atlantique. Amazon n’a pas encore fait d’annonce officielle concernant sa disponibilité en France ni de prix ferme.

Le Kindle Touch

Plus petit que le Kindle de base, le Kindle Touch conserve néanmoins son interface et son affichage à base d’encre électronique, et n’est pas sans rappeler le Nook Touch Edition de Barnes & Noble. Ce Kindle est peut être la vraie nouveauté de la gamme epaper d’Amazon. C’est une toute nouvelle liseuse que nous livre ici la firme de Seattle : nouveau design, écran tactile, nouveau logiciel et nouveau prix !

Côté matériel, nous avons un écran tactile de 6″ à encre électronique de type E-Ink de 16 niveaux de gris pour une résolution de 600 x 800,  d’une capacité de 4Go en mémoire flash, et d’une autonomie de plus d’un mois ! L’appareil mesure 120 x 172 x 10 mm (soit 15.54 cm de diagonale) pour un poids de 220 g.

Côté connectique, nous avons 802.11 b/g/n et d’une sortie audio jack de 3.5 mm et d’un connecteur USB de type Micro USB (interface USB 2.0). Par contre, pas de support Bluetooth ni d’USB Host… impossible donc de connecter un support de masse (clef USB ou disque dur).

Le Kindle Touch sera disponible en deux versions : l’une WiFi proposée à 99 $, et l’autre WiFI+3G à 150 $, mais avec une connexion 3G gratuite dans une centaine de pays.

Le Kindle Fire, la tablette low-cost d’Amazon

Le Kindle Fire est sans aucun doute la plus grosse surprise de l’annonce d’Amazon. Le Fire n’est rien d’autre qu’une tablette de 7 pouces, capable de faire fonctionner des applications, lire des films, de la musique, des magazines, et bien sûr, accéder au Kindle Store le tout en couleur.

Côté matériel, nous avons un écran tactile couleurs  IPS Gorilla Glass de 7″ (1024×600, à 169 ppi), du Wifi, d’un processeur TI OMAP dual-core 1Ghz, d’une capacité de 8Go en plus du stockage en ligne lancé par le distributeur, d’une autonomie de 8h, d’une dimensions de 190 x 120 x 11.4 mm pour un poids de 413 g… Par contre, pas de caméra frontale ni de microphone (est-ce bien utile sur une liseuse ?!), pas de support sdcard ni de 3G. La connexion passe obligatoirement par le Wi-Fi. Kindle Fire est aussi équipée d’un port USB 2.0 et d’une sortie audio jack.

Les formats compatibles seront : Kindle (AZW), TXT, PDF, unprotected MOBI, PRC natively, Audible (Audible Enhanced (AA, AAX)), DOC, DOCX, JPEG, GIF, PNG, BMP, non-DRM AAC, MP3, MIDI, OGG, WAV, MP4, VP8. Et non, je n’ai pas oublié le format .epub qui sera incompatible avec cette tablette !

Côté design, elle ressemble beaucoup BlackBerry Playbook, ce qui n’est pas étonnant, car elle est fabriquée par le même constructeur. L’interface ressemble un peu à ce qu’on peut trouver sur l’Archos 70b (tablette eReader avec écran pourri. En haut, vous avez les menus Newsstand, Books, Music, Video, Docs, Apps et Web. En-dessous, on retrouve le classique carrousel permettant d’accéder au contenu le plus récemment acquis. Sur la partie basse, on peut trouver une « étagère »‘ qui reprend vraisemblablement les articles les plus utilisés. Derrière la plupart des menus primaires de la page d’accueil (Newsstand, Books, Music, Video, et al) on retrouve la classique étagère avec trois tablettes, et chaque tablette reprenant un carrousel avec les différents contenus.

Cette tablette pourra accéder au catalogue Amazon (film, séries, livres, musiques, magazines…), la fonction Whispersync (via Amazon Cloud Storage gratuit) qui assurera la synchronisation des films, musiques ou livres avec l’ensemble des termnaux connectés (la tablette, ordinateur…), mais aussi la fonction Amazon Silk qui rend plus rapide la navigation web via le Cloud.

Amazon a totalement la main mise sur le système, et sera la seule à fournir les mises à jour et seule l’Amazon Store sera accessible depuis cette tablette. Si on peut reprocher à Apple de verrouiller iOS, l’Amazon est clairement dans la même logique… avec le Kindle Fire vous entrez dans le monde d’Amazon (qui vous parles de dictature ?!).

Caractéristiques connues du Kindle Fire :

  • Écran : 7 pouces, multitouch, dalle IPS avec Gorilla Glass
  • Couleurs : 16 millions
  • Résolution : 1024*600
  • CPU : TI OMAP4 dual-core à 1 GHz
  • Mémoire : 512 Mo
  • OS : Android (version non précisée) modifié par Amazon
  • Capacité : 8 Go
  • Port micro USB 2.0
  • Puce Wi-Fi 802.11b/g/n
  • Prise jack 3,5 mm
  • Fichiers gérés : Kindle (AZW), TXT, PDF, unprotected MOBI, PRC natif, Audible (Audible Enhanced (AA, AAX)), DOC, DOCX, JPEG, GIF, PNG, BMP, AAC sans DRM, MP3, MIDI, OGG, WAV, MP4, VP8.
  • Support du Flash
  • Autonomie (officielle) : plus de 8h en simple lecture, 7h30 de vidéos, sans le Wi-Fi
  • Dimensions : 190 mm x 120 mm x 11.4 mm
  • Poids : 413 grammes

Pour conclure, le Kindle Fire n’est annoncée pour l’instant qu’en version WiFi et sera commercialisée au prix de 199 $, avec une disponibilité à partir du 15 novembre prochain… limité au seul territoire américain !

Les « + » de l’offre Amazon

L’offre d’Amazon – en particulier pour son Kindle Fire – repose sur ses services de contenus numériques. En effet, les utilisateurs pourront accéder à plusieurs millions de livres numériques disponibles sur le Kindle Store et à plus de 100 000 émissions de TV et de films grâce à Amazon Prime. Via l’Amazon MP3 Store, les internautes peuvent écouter en streaming ou télécharger quelque 17 millions de morceaux de musique. Pour le stockage des données, Amazon a misé sur la sauvegarde en ligne, via son service Amazon Cloud… La véritable question sera la part de contenu francophone !

Le « vrai » prix du kindle ?

Vous connaissez l’adage : « Quant ça parait trop beau, le gogo c’est vous ! ». Les prix des différents Kindle et du Kindle Fire ne sont pas des prix de vente « tout compris » ! En effet, leur coût est en partie financé par la publicité affichée à travers le système Amazon Local. Donc, il y a de forte chance que pour les autres « marchés », ce cofinancement disparaissent augmentant d’autant les prix de vente.

L’autre point à souligner, et de savoir réellement quel sera l’offre en langue française ?

2 Commentaires

  1. Manuel (Auteur de l'article)

    [MAJ] Un Best-of des vidéos à paraître sur le sujet :
    Les vidéos se multiplient concernant la toute nouvelle gamme Kindle. Kindle 4, Kindle Touch, Kindle Fire, on trouve désormais des vidéos de promotion, des publicités, mais aussi les premières démos et prises en mains tournées lors de la conférence par les journalistes. Voici donc une sélection des plus intéressantes, qui sera mise à jour régulièrement.
    Allez sur la page du site « actu-des-ebooks »

    Répondre
  2. Manuel (Auteur de l'article)

    [MAJ] Un petit dossier sympa sur le site actu-des-ebooks.fr

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *