85% du chiffre d’affaires des plateformes mobiles reviendrait à Apple

La banque d’investissement américaine Piper Jaffray vient de publier les résultats d’une étude portant sur les revenus directs générés par les ventes d’applications mobiles. On apprend que l’Android Market n’aurait généré que 342 millions de dollars en 2010 alors que l’App Store aurais généré un peu moins de 5 milliards de dollars. La chose la plus troublante à mon sens est surtout le nombre d’applications téléchargées : 6.75 millions pour Android et 18.56 millions pour iOS soit 3 fois plus que la plate forme de Google.

Vous trouverez ci-dessous un tableau issu de cette étude :

La banque d'investissement américaine Piper Jaffray vient de publier les résultats d'une étude portant sur les revenus générés par les applications mobiles.Néanmoins, il faut noter que cette étude ne se base que sur les applications payantes et ne concerne que les revenus directs générés par les ventes d’applications mobiles. Or, la plupart des applications sous Android sont gratuites et financées par la publicité ou par les achats in-app. Sachant que la stratégie principale – le business modèle – de Google a toujours été le financement par la publicité ciblée, on se souviendra par exemple du rachat de la régie publicitaire mobile AdMob en novembre 2009. Ces revenus ne sont donc pas repris par cette étude. Au vue des volumes de téléphone sous Android, je me demande qu’elles sont les revenus publicitaire pour une application ?

Au delà de ça, je suis plutôt surpris par ses chiffres ! En effet, vue les volumes de téléphones sous Android qui sont aujourd’hui loin d’être négligeable, j’ai du mal à comprendre les volumes de ventes ? Si je prend mon cas nombriliste… J’ai acheté les 6 derniers mois 4 applications pour mon iPhone (essentiellement des applications de musée), et 6 applications pour ma tablette Android durant la même période (Launcher Pro, Mantano Reader…). Par contre, ma femme qui utilise jusqu’à 2/3 heures l’iPad, est passé à la caisse une bonne douzaine de fois surtout dans les premiers temps (divers jeux, et iPages). Alors, les utilisateurs d’Android auraient-ils des oursins dans leurs poches ?

De plus, il ne faudrait pas oublier que la communauté Android n’a pas grand chose en commun avec celle de l’iPhone. D’un côté, nous avons une plate forme plus « personnalisable » dirions-nous et de l’autre, une « expérience contrôlé » ! Mmmh, admirez la pirouette… j’étais partie à la base pour dire : « [...] plus ouverte, et de l’autre, une prison doré !… mais je me suis abstenu ! J’ai bien fait non ?! Quel que soit la manière de le dire, le constat reste le même. L’image d’Épinal – et grossi au télescope – du geek sous Android et du bobo qui se la pête avec son iPhone 4 et remplacé tout aussi vite par l’iPhone 4S n’est pourtant pas si loin de la vérité !

Et vous qu’en pensez-vous ?

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>