6 mois de mon Archos 70 IT

Pour ceux qui me suivent régulièrement – si, si y en a ! Euh, enfin peut-être ? – ils se souviendront surement que je me suis offert en avril dernier une petite tablette : l’Archos 70 IT… Presque 6 mois plus tard, j’ai eu envie de faire un petit topo de mon expérience avec cette tablette. Ce premier billet n’abordera que la partie purement technique, je ferais un second billet cette fois ci plus orienté “applications” et expériences d’utilisateur au quotidien. Mais pour vous faire patienter, vous trouverez à la fin de ce billet deux vidéos de teste qui vous donnerons déjà un bon aperçu des capacités de cette machine.

Côté technique :

L’Archos 70b

  • Android 2.2 Froyo *
  • Écran tactile 7″ TFT multitouch de type capacitif(16 million de couleurs)
  • Résolution 800 x 480 pixels au format 16/9e
  • Caméra frontale VGA
  • ARM Cortex A8 a 1 GHz / DSP/ 3D OpenGL ES 2.0
  • 8 Go de mémoire interne
  • Slot SD jusqu’à 32 Go
  • Wi-Fi 802.11 b/g, Bluetooth et sortie HDMI
  • Autonomie de ~ 6-9 heures
  • Poids : 300 grammes
  • Dimension : 114 x 201 x 10 mm
  • Format audio : MP3 CBR et VBR, WMA, WMA Pro 5.1, AAC non DRM, AAC+, OGG Vorbis, FLAC
  • Format video : MPEG4, H.264 et WMV9/VC1 jusqu’à 720p, M-JPEG, AVI, MKV, MOV, WMV, MPG, PS, TS, VOB, FLV, RM, RMVB, ASF
  • Format image : JPEG, BMP, PNG, GIF

* Livrée avec Android 2.1 Éclair, l’Archos 70 IT se mettra automatiquement à jours vers la version 2.2 Froyo.

Galaxy Tab Archos 70 IT Différence
Poids 380g 300g – 21%
Épaisseur 12mm 10mm – 16%

Ce que j’en pense !

Alors pour commencer je vais balayer les points faibles de cette tablette par ordre de “gravité” si je puis dire :

  • Alors que mes téléphones (Android ou iPhone), mon iPad ou encore mon Sony eReader se rechargent lorsque je les connecte via le port USB à mon PC, ici que nenni ! La recharge ne s’effectue que par sa prise électrique que vous ne manquerez pas une fois sur deux d’enficher sur la prise casque au lieu de la prise secteur !
  • L’écran n’est malheureusement pas à la hauteur d’un Galaxy Tab ou de l’iPad, les couleurs manquent d’intensité alors que les contrastes reste un peu faible.
  • L’accéléromètre est parfois un tantinet endormis… ce qui peux devenir à la longue un peu gonflant !

A la lecture d’autres testes, vous retrouverez souvent des critiques sur l’absence de l’Android Market et des Google Tools sur les tablette Archos ! La société Archos a déployé sur ses machines un market “alternatif” appelé Appslib qui vous permettra d’accéder d’une part à un nombre non négligeable d’applications et surtout, d’installer en quelques minute l’Android Market et les différents outils Google.

En outre, on aurait pu également reprocher a cette tablette, l’absence d’un capteur photo décent ou dans un autre registre, l’absence de module 3G… Certains grincheux pourrais même reprocher à la tablette d’Archos de ne pas avoir d’iTunes – si, si… j’en connais deux trois de mauvaise foi – pour synchroniser sa musique, ses vidéos ou même ses livres ! Mais pour parodier certains hommes d’État, “ce ne sont que des clapotis, rien de plus !”. Ou plus sérieusement, j’estime honnêtement que l’absence d’un capteur ou d’un module 3G n’altère en rien les qualités de cette tablette. Il s’agit ici d’un choix

Allez, passons au point fort :

Après l’installation de Arctools pour avoir – enfin – le market place et les outils Google, la plupart des applications du market tournent correctement en plein écran à quelques exceptions près. C’est assez fluide, aucun gros problème à déplorer ça tourne nickel. L’installation du Android Market et des Google Apps sur votre Archos Internet Tablet est d’une simplicité enfantine : il suffit d’ouvrir l’Appslib, de rechercher l’application ArcTools et de l’installer… le tout ne prend pas plus de 2 min ! Un petit redémarrage et le tour est joué ! Ou si vous insisté cliquer simplement ici

Côté autonomie, c’est une bonne surprise ; la tablette diffuse plus de 6h. de vidéo (Wifi activé) et autour des 6-8 heures de connexion internet sans avoir besoin de le brancher sur une prise secteur. En mode que j’appelle eReader – c’est-à-dire, wifi déconnecter et utilisation exclusive d’Aldiko ou plus récemment de Montana – ma tablette m’accompagne sans problème près de 10 heures !

Enfin, même si le port µUSB ne sert pas à la charge de l’appareil, il ne reste pas limité au seul transfert de données. En effet, votre tablette Archos est “USB Host” ! Dès lors, avec un adaptateur µUSB-USB, il est possible de connecter n’importe quel clé USB, disque durs externes, clavier…

Je vais m’arrêter ici pour ce billet, un deuxième sera consacré uniquement à l’aspect usage. Je vous parlerais des différentes applications que j’utilise avec cette tablette et j’en ferais surement un parallèle avec mon utilisation de sa concurrente l’iPad.

Vidéo teste du Journal du Geek

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *